Le Club a été battu à la régulière 3-0 par le Zimbabwe, hier au New George V Stadium, lors de la manche aller des 3es Championnats d’Afrique des Nations (CHAN) 2014. La manche retour, dimanche prochain à Harare, s’annonce comme une tâche herculéenne pour les protégés d’Akbar Patel, qui peuvent sans doute déjà faire une croix sur la suite de cette compétition.
Un doublé de Nelson Mazivisa (15e & 90e) et un but de Simba Sithole (58e) ont mis les Warriors sur la voie de la qualification pour le prochain tour de ces CHAN. Même s’il faut attendre le retour pour connaître le verdict décisif, tout porte à croire que le Club M aura toutes les peines du monde pour inverser la tendance à Harare. Ainsi, pour son premier match à la tête du Zimbabwe, Ian Gorowa a effectué une bonne entrée en matière avec cette victoire nette et sans bavure.
Le technicien zimbabwéen a surpris son adversaire dès l’entame de la rencontre. En effet, on s’attendait à un round d’observation, le temps de s’adapter à une pelouse exécrable (boueuse et gorgée d’eau). Mais ce fut mal connaître l’intention des visiteurs. Ce sont les hommes de Gorowa qui ont donné le ton en entrant de plain-pied dans le match avec un premier avertissement de l’attaquant Charles Sibanda sur un tir du gauche arrêté en deux temps par le gardien Aboobakar Augustin (4e).
Mais les locaux ne se sont pas laissé intimider par ce début tonitruant de l’adversaire. Évoluant en 4-1-4-1, les coéquipiers de Jimmy Buckland sont parvenus à se créer de belles actions collectives mais sans pour autant être efficaces au finish, à l’image du tir largement au-dessus de Fabrice Pithia après une remise de Menzy Coco (11e).
Mais les Zimbabwéens allaient prendre l’avantage lorsque le véloce Nelson Mazivisa reprit victorieusement d’une tête décroisée le centre de la gauche de Milton Ncube (1-0, 15e). Après l’ouverture du score, le Zimbabwe a continué à presser le Club M. Milton Ncube était à deux doigts d’aggraver la marque mais son tir fut repoussé de fort belle manière par Augustin (26e).
Sur l’action qui suivit, le Club M eut l’occasion de mettre les pendules à l’heure, mais Fabien Pithia, en deux temps, buta sur un excellent gardien zimbabwéen Tafabzwa Dube (27e). Face à une formation mauricienne peu agressive dans les duels ou encore à la conquête du ballon, les coéquipiers de Masimba Mambare pouvaient développer un jeu relativement fluide. La dernière action dangereuse de la première période revint aux Zimbabwéens avec un tir astucieux de Silas Songani qui obligea Augustin à la parade (40e).
Le Club M s’est montré d’emblée plus percutant après le retour des vestiaires, surtout le boulet de canon de Fabien Pithia qui passa juste à côté du montant gauche de Tafabzwa Dube (51e). Ensuite, son frère Fabrice rata de peu son tir après une action collective menée par Stéphane Pierre et Menzy Coco (53e). Puis une tête de Joye Estazie, sur un corner de Stéphane Pierre, dévié par le gardien zimbabwéen (54e).
Si les Mauriciens ont fait preuve d’un manque de réalisme, en revanche, les Warriors ont tout simplement su exploiter les occasions qui se sont offertes à eux. En effet, Simba Sithole inscrivit facilement le deuxième but de son équipe sur le centre de Davon Chafa après un joli numéro mettant dans le vent au moins trois adversaires (2-0, 58e).
Les choses devaient dès lors se compliquer davantage pour le Club M. Malgré certaines occasions qu’ils se sont procurées grâce à Fabrice Pithia (64e), une tête de Joye Estazie sur un coup franc de Stéphane Pierre sauvé in extremis par Dube (76e) ou encore un autre coup franc de Pierre détourné (77e), l’équipe mauricienne concéda un troisième but sur une tête appuyée de Nelson Mazivisa, suite à un corner de Tawanda Murapati (3-0, 90e). Mazivisa réalisa du coup son doublé et mettait son équipe en bonne posture pour atteindre le prochain tour de la compétition.