Le Club M a courbé l’échine 2-0 devant Mayotte hier après-midi au stade Sir Gaëtan-Duval à Rose-Hill dans un match de préparation comptant pour les 8es Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI). Un résultat qui n’arrange en rien les choses pour la bande à Akbar Patel à six jours de son premier match face aux Maldives le 4 août à Praslin.
Cette défaite doit forcément interpeller en premier lieu l’entraîneur national. Certes, rien n’est encore perdu pour le Club M, mais il n’empêche qu’à quelques jours de sa première sortie aux Seychelles, des doutes subsistent quant à sa capacité à convaincre.
Si Mayotte a démontré de bonnes dispositions avec un jeu collectif remarquable, en revanche, Colin Bell et ses coéquipiers se sont contentés d’attendre l’adversaire ou encore de tenter des percées loin d’être convaincantes.
Le Club M était quasi inexistant en première période. Les Mahorais, qui sont en camp d’entraînement sur le sol mauricien depuis le 18 juillet dernier, ont joué à leur aise sans jamais être véritablement inquiétés par leurs vis-à-vis, à part une tête d’Andy Sophie sur un coup franc de Stephan Badul détourné spectaculairement par le portier Manayadi Moussa (30e).
Sinon, ce sont les visiteurs qui ont porté le danger la majeure partie dans le camp mauricien, avec d’abord un coup franc appuyé des 25 mètres de Hamadi Ybnou qui rasa le montant gauche d’Ivhan José (6e).
Cinq minutes après, Mihidjai Mhadji, sur le flanc gauche, efface deux joueurs pour un tir qui n’inquiéta pas le gardien du Club. Malgré ces attaques, le Club n’arrivait pas à réagir, se contentant hélas de subir.
Les Mahorais continuèrent à menacer leur adversaire et finirent par trouver le chemin des filets lorsque Souffou Ridjali déposa la balle au fond des filets sur une tête décroisée consécutive à un coup franc enroulé de la droite de son capitaine Djardji Nadlouime (1-0, 38e).
L’équipe d’Abidi Massoundi était à deux doigts d’aggraver la marque, mais se montra bien inspirée pour repousser in extremis un tir puissant d’Anli Oussemi.
Une fois la seconde période entamée, on croyait que le Club M allait faire preuve de caractère, mais il a été incapable de produire quoi que ce soit. Face à un adversaire désorganisé, Mayotte en a profité pour faire son show en faisant circuler le ballon à sa guise avec de courtes ou de longues combinaisons.
Cette performance fut récompensée à la 55e minute. Sur un tir de Mihidjai Mhadji, Ivhan José repoussa le ballon dans les pieds d’Antoine Rasolofonirina. Celui-ci adressa un centre-tir sur lequel Ibrahim Youssouf n’eut aucune peine pour battre José d’un tir astucieux (55e, 2-0).
Avec deux buts de retard, les choses étaient devenues encore plus compliquées pour la bande à Akbar Patel. De leur côté, les Mahorais baissèrent le rythme, histoire de gérer tranquillement leur acquis, laissant les locaux courir dans toutes les directions.
En 2007 à l’occasion des 7es JIOI à Tana, Maurice perdit la médaille de bronze au profit de Mayotte après les tirs au but 4-2 (0-0, 1-1 a. p). Mayotte a confirmé sa suprématie sur le Club M. À six jours de son explication face aux Maldives (groupe A), Akbar Patel devra trouver des arguments fiables s’il veut aller loin dans ces 8es JIOI.
DÉCLARATIONS
Akbar Patel (Club M) : « Absent dans les duels »
« Certaines choses n’ont pas marché. Nous étions absents dans les duels. Quand on n’arrive pas à maîtriser cet aspect cela a des répercussions. On en a eu la preuve. Le travail continue. Demain (Ndlr : aujourd’hui), nous avons une séance d’entraînement, nous allons rectifier le tir. Il faut aussi revoir le fond de jeu et l’état physique des joueurs ».
Abidi Massoundi (Mayotte) : « Bonne satisfaction »
« Je tiens d’abord à remercier toute l’équipe pour cette bonne prestation. C’est une satisfaction pour nous tous. Je pense que nous avons produit un jeu plaisant. Notre stage à Maurice a été très bénéfique. Il nous reste quelques petits détails à régler avant les Jeux des îles. Mayotte fait partie d’un groupe difficile. Nos adversaires sont a priori plus forts que nous sur le papier. Mais sur le terrain, on va jouer crânement nos chances ».
Feuille de match
Hier au stade Sir Gaëtan-Duval (Rose-Hill)
Mayotte b. Maurice, 2-0
LES ÉQUIPES
Maurice : Ivhan José — Cédric Permal (Christophe Bazerque, 65e), Bruno Ravina, Almondo Fricain, Chandrayah Veeranah — Fabrice Pithia (Fabien Pithia, 65e), Jonathan Bru, Colin Bell (capt), Stephan Badul — Kervin Godon (Jerry Louis, 46e), Andy Sophie (Jimmy Cundassamy, 65e)
Entraîneur : Akbar Patel
Mayotte : Mouayadi Moussa — Joihirin Assani, Mihidjai Mhadji, Ibrahim Youssouf, Bamana Moussa – — Hamadi Ybnou (Djadid Antoissi, 90e), Anli Ousseni (Elyanour Mcolo, 77e), Souffou Ibrahim, Aboubacar Madi — Antoine Rasolofonirina, Djardji Nadhoime (capt)
Entraîneur : Abidi Massoundi
Buts : Souffoy Ridjali, 38e, Ibrahim Youssouf, 55e
Arbitre : Rajindraparsad Seechurn. Arbitres-assistants : Vivian Vally, Balkrishna Bootun