C’est avec un déficit de trois buts que le Club M a mis le cap ce matin sur Harare via Johannesburg pour affronter le Zimbabwe ce dimanche sur le terrain synthétique du stade Rufaro dans le cadre de la manche retour du premier tour des 3es Championnats d’Afrique des Nations 2014.
Après sa déconvenue dimanche dernier à Curepipe, le groupe d’Akbar Patel se retrouve dans une position très délicate pour la joute d’Harare face à des Warriors visiblement avides de conclure en beauté devant leurs supporters. Les coéquipiers de Jimmy Buckland n’auront pas d’autre choix que de s’appuyer sur un jeu offensif dans l’espoir de combler leur retard. Mais à ce niveau, l’entraîneur national reste prudent, car ses protégés pourraient se faire surprendre s’ils se risquent trop à aller vers l’avant.
Lors de sa séance d’hier, Akbar Patel a fait une évaluation de la manche aller et veut prendre les dispositions nécessaires pour éviter de commettre les mêmes erreurs. Toujours est-il qu’une éventuelle élimination privera le Club M de compétition internationale.
S’il n’est pas d’avis que l’adversaire avait pris à contre-pied le Club M dès l’entame du match dimanche dernier, Akbar Patel parle du caractère et du métier des Warriors. « Les Zimbabwéens ont intimidé nos joueurs dès le coup d’envoi. Ils ont exercé une certaine agressivité pour déstabiliser nos joueurs qui n’ont pas l’expérience de ce niveau », indique-t-il.
Si le retour paraît a priori difficile, Akbar Patel avance qu’il garde un mince espoir. « Nous voulons faire mieux ce dimanche. Mais pour cela il faudra batailler ferme. » Pour s’acclimater aux conditions d’Harare, le Club M s’est entraîné sur le nouveau terrain synthétique du centre technique de la Mauritius Football Association à Trianon, financé par le projet Goal de la FIFA.
De leur côté, malgré la large victoire au New George V Stadium, Ian Gorowa estime qu’il faut attendre la manche retour pour que la qualification soit définitive. « Je suis très heureux de notre victoire, mais comme vous le savez, la qualification se joue sur l’ensemble des deux matches. Ce qui fait qu’il faut patienter un peu », a déclaré l’ancien attaquant international zimbabwéen avant le départ des Warriors hier.