C’est avec un gros pincement au coeur que les sélectionnés du Club M assisteront au coup d’envoi des préliminaires de la zone Afrique du Mondial 2014. Forfait pour cette prestigieuse compétition, le Club M suivra de près les joutes de Madagascar, des Seychelles et des Comores, tous en action demain et mardi.
Maurice devait affronter le Liberia demain au stade Anjalay dans la manche aller de ces préliminaires. Comme on le sait, la Mauritius Football Association (MFA) a informé la FIFA au début de ce mois de son retrait de la compétition en raison de contraintes financières.
Au départ, le ministère de la Jeunesse et des Sports avait précisé sa démarche de ne pas soutenir financièrement cette participation qui aurait coûté Rs 2 M. Il est revenu sur sa décision après que Vinod Persunnoo eut accepté d’encourir 50% des frais.
Entre-temps, le comité directeur de la MFA est entré en conflit et les tergiversations des responsables ont conduit au forfait du Club M. Une décision que déplorent les spécialistes et joueurs. « On dit à chaque fois que nous devons respecter la FIFA. Dans ce cas, nous faisons une insulte à la maison mère qui nous aide financièrement. C’est un affront », martèlent ces derniers.
Le milieu de terrain international du Curepipe Starlight Fabrice Pithia se dit d’ailleurs très déçu de ce forfait. « Dommage pour le foot mauricien. D’un côté, il n’y a pas de championnat, de l’autre, notre sélection est mise en sommeil. Nous, les joueurs, sommes au chômage technique. Il est un fait que le Club M sera privé de compétitions internationales pendant plus d’un an », peste-t-il.
Une situation qui démotive les jeunes sélectionnés. « En cas de qualification, nous aurions eu six matches internationaux l’année prochaine. Ç’aurait été une motivation supplémentaire pour les jeunes qui ne demandent qu’à disputer un maximum de frottements étrangers. Comment peut-on parler de bâtir un Club M compétitif à l’avenir ? » s’interroge Fabrice Pithia, convoité par le club chypriote d’Omonia Nikosi (D1) de même que son frère Fabien (ASPL 2000) et l’attaquant de Petite Rivière Noire FC Gurty Calembé.
À noter que Madagascar s’est envolée pour Malabo mardi en vue d’affronter la Guinée Équatoriale. Le coach national, Franck Rajaonarisamba, a du reste souligné qu’il optera pour la prudence. « Nous allons défendre à Malabo mais cela ne veut pas dire que nous n’irons pas marquer si l’occasion se présente », a-t-il déclaré à la presse malgache.
Les champions de l’océan Indien, les Seychelles, accueilleront le Kenya au stade Linité. Des Kenyans qui se situent à la 135e place mondiale alors que les Dallons en sont au 178e. Les Comores seront également à domicile, à Moroni, face au Mozambique. À noter que les matches retour auront lieu mardi prochain.