Rien n’est encore joué dans cette poule A. Les quatre équipes possèdent toujours leurs chances d’accéder en demi-finales, y compris Maurice, qui occupe la place peu enviable de lanterne rouge.
Toutes les équipes se livrent depuis samedi soir à des calculs mathématiques après les résultats des deux rencontres de la deuxième journée de ce groupe au Stad Linité. Les Seychelles, rappelons-le, sont les leaders après leur prestigieux succès aux dépens du Club M (2-1). On a vu une équipe seychelloise métamorphosée à qui tout réussissait.
Des enchaînements, de belles combinaisons et de l’efficacité dans le jeu. Le coach seychellois, Ralph Jean-Louis, avait de quoi être ravi car il n’avait pas droit à l’erreur. Tout un peuple a salué cette victoire. Mais la qualification n’est pas encore acquise, même avec les quatre points. Par contre, un nul suffira aux Dallons face aux Maldives demain. Les Héros Verts ont concédé un autre nul (2-2) contre les Comores (2-2). Aucun faux pas n’est permis pour les protégés de Diego Cruciani qui pratiquent un jeu offensif mais qui pèchent en défense.
Quoi qu’il en soit, les deux équipes seront sous pression. Un nul sera idéal pour le Club M, qui a désormais son destin en main. Il n’y a pas trente-six solutions. Il doit obligatoirement gagner. Un succès le placera au niveau des quatre unités. Donc, peu importent la victoire des Seychelles ou des Maldives ou un nul, le Club M aura son billet pour les demi-finales s’il s’impose.
Mais en cas de victoire, l’écart doit être d’un minimum de deux buts dans l’éventualité que les Seychelles s’inclinent sur le strict minimum. À éviter donc une victoire de 1-0 car, se basant sur la confrontation directe, elle servira les desseins des Seychelles. L’option du nul n’est même pas envisageable.
Dans cette configuration, l’entraîneur national, Akbar Patel, devra revoir sa stratégie et penser à attaquer. Il sera peine perdue de penser à jouer avec un seul attaquant. Gurty Calembe, laissé sur la touche samedi, fera son retour dans l’effectif. Des retouches seront également apportées au schéma tactique. Il n’est pas à écarter que le technicien mauricien repasse en 4-4-2.
Dans la poule B, La Réunion est déjà qualifiée à l’issue de sa victoire où Dame chance était de son côté face à Madagascar (2-1), samedi au Stad Linité. Les Barea sont virtuellement éliminés de la course car un nul des Réunionnais face aux Mahorais (ndlr : match prévu cet après-midi au Stad Linité) suffira aux deux équipes.
Mais Madagascar espère que les Réunionnais joueront le jeu jusqu’au bout. D’autant que du côté de l’île soeur, on fait état d’un contentieux qui existe entre les deux sélections depuis la dernière édition de la Coupe des Dom.
Maurice à Praslin aujourd’hui
La requête de Maurice et des Comores de s’envoler pour Praslin aujourd’hui afin d’y disputer la dernière journée de la poule A mardi (18h) a eu le feu vert du Comité organisateur.