Le comité régional de football tiendra, selon des sources dignes de foi, une rencontre avec les clubs, ce matin  à 9h, au gymnase Malabar. Il nous revient que cette réunion a été rendue nécessaire en raison du flou qui persiste depuis un certain temps autour de la discipline. Qui plus est, la réunion tenue samedi dernier, à Malabar, pour une tierce personne, affectée à la Commission des Sports, a amplifié les doutes. Une réunion à laquelle assistait moins d’une dizaine de personnes et au cours de laquelle un membre démissionnaire aurait pris la parole.
Le football rodriguais est loin de retrouver des couleurs et ce, malgré le lancement du championnat de première division, il y a quelques mois. D’ailleurs, a-t-on appris, certains matches ont été renvoyés, en raison de certains problèmes. Qui plus est, a-t-on fait remarquer, le coup d’envoi des championnats de deuxième division et celui des régionaux n’ont toujours pas été donnés, alors que 2012 se termine dans deux semaines !
Le moins que l’on puisse dire, c’est que tout ce remue-ménage autour du sport roi vient donner raison aux dirigeants de clubs qui avaient exprimé leurs appréhensions en début d’année, soit pendant la période février-mars. Ces derniers n’avaient pas obtenu les réponses nécessaires auprès du comité régional et qui plus est, leurs démarches étaient très mal perçues. « Mais que voyons-nous aujourd’hui ? Les membres du comité se tirent dans les pattes. Nous pensons que c’est pour ces raisons que le comité régional a organisé cette rencontre (Ndlr: ce matin). Nous pensons aussi que la réunion de samedi dernier par un employé de la commission n’est pas étrangère à la démarche du comité régional », a-t-on déclaré.
Pour en revenir à cette fameuse réunion de samedi dernier à laquelle la majorité de clubs de Rodrigues n’a pas assisté, des dirigeants de clubs s’interrogent sur les réelles motivations de son organisateur. « Les orateurs ont demandé la démission des membres de l’actuel comité directeur et ont fait part de leur intention de déposer une motion de blâme contre ces derniers. Un membre démissionnaire du comité régional a même pris la parole au cours de cette rencontre. Ce membre n’a toutefois pas avancé les raisons de son départ et pour nous dirigeants, c’est le flou total », a-t-on expliqué.
Ce qui est encore plus grave, a-t-on ajouté, c’est que toute cette polémique dépasse le cadre footballistique. Au niveau des clubs, on espère tout simplement que laefootball puisse jouir pleinement de ses droits, afin que les joueurs ne soient pas pénalisés une fois encore. D’autant que ces derniers ont énormément souffert de la longue trêve qui a précédé le début de ce présent championnat. Au cas contraire dit-on, le football rodriguais se retrouvera, une fois de plus, à la case départ et s’embourbera dans une énième polémique inutile.