Le Club M a pris la porte de sortie dans la COSAFA Castle Cup jeudi en terminant troisième du Groupe A avec une défaite et deux nuls. Après avoir été battu par l’Angola sur le plus petit score qui soit dimanche dernier, le Club M a été accroché mardi par le Malawi (0-0) et la Tanzanie  (1-1) jeudi. C’est d’ailleurs cette dernière formation qui s’est qualifiée pour le prochain tour, pour la première fois de son histoire. Elle passe devant l’Angola au classement grâce à la différence de buts (+2 par rapport à +1) bien que les deux équipes, victorieuses lors de la journée inaugurale, possèdent chacune cinq points.
Les Tanzaniens ont dominé le match en termes de possession de balle et d’opportunités, et ont cru d’ailleurs ouvrir le score à la 34e minute, quand le tir de Ramadhani a touché le poteau. Mais c’est contre le cours du jeu que Kevin Perticots (67e), et sur le seul tir du Club M au cours de la partie, envoie le cuir au fond. Joie de courte durée pour la bande à Joe Tshupula qui s’est fait rattraper une minute plus tard grâce à Msuva. Réduits à 10 à la 78e minute après l’expulsion de Damien Balisson, les Mauriciens n’ont pourtant pas abdiqué jusqu’au coup de sifflet final, se reposant sur le talent de son portier Kevin Jean Louis.
Ce résultat d’un but partout a permis à la Tanzanie de se qualifier pour le tour suivant. Elle rencontrera à ce stade le pays hôte et champion en titre, l’Afrique du Sud, sur le terrain de Bafokeng aujourd’hui. Maurice devra pour sa part repasser. En ouverture face à l’Angola, c’est Quibeto qui a trouvé la faille dans la défense mauricienne dès la 4e minute de jeu. Seule satisfaction de la rencontre, le défenseur Marco Dorza a été élu Man of the Match. Face au Malawi, c’est le gardien de but Kevin Jean-Louis qui s’est vu décerner cette distinction. Les Malawites ont été d’ailleurs les plus entreprenants, se créant plus d’occasions.