Le Club M a remporté hier sa dernière rencontre dans le cadre de la Cosafa Cup, grâce à deux buts du défenseur Marco Dorza et de son buteur Andy Sophie, contre l’Angola à l’Independence Stadium. Le Club M sauve donc l’honneur, malgré son élimination après ses deux défaites.
Face à l’Angola, qui comptait également deux défaites dans la poule B et qui avait aligné pour cette Cosafa Cup, une équipe rajeunie, dont la moyenne d’âge tournait autour de 20 ans, les Mauriciens ont voulu frapper d’entrée de jeu.
Ce qu’ils ont réussi parfaitement, puisque le défenseur Marco Dorza trompait dès la 50e seconde de jeu Eduardo Joaoa Bunga, le jeune portier angolais. Ce but redonnait le sourire au Club M qui, comme l’année dernière, a brillé lors de sa dernière sortie.
Enhardis par ce premier but, les Mauriciens maintiennent la pression. Pascal Balisson et Andy Sophie se lancent dans un petit une-deux, sans toutefois concrétiser (20e). L’Angola réagit dans la foulée par Gomes (22e), mais il ne parviendra pas à inquiéter Kevin Jean-Louis.
La libération viendra d’Andy Sophie. À la 32e minute, le buteur mauricien parviendra encore à prendre le dessus sur Bunga pour inscrire le but de la victoire. Ce match a été marqué par deux exclusions, celle de Carlos do Carmo à la 79e minute, alors qu’Andy Sophie voyait rouge deux minutes plus tard. Le Club M rentrera donc avec au moins une victoire dans ses bagages.
Dans l’autre rencontre de la poule B, le Lesotho a confirmé son statut de favori du groupe B en venant à bout du Malawi, validant ainsi son ticket pour les quarts de finale. Un but tardif de Thabo-Ntso à la 83e minute a permis aux Lésothans d’accéder au tour suivant. Ils affronteront l’Afrique du Sud au San Nujoma Stadium demain.
Dans le groupe A, le Zimbabwe a passé cinq buts à la défense seychelloise hier. Les Dallons rentrent eux aussi à la maison après cette troisième défaite d’affilée. Mais le ticket pour les quarts de finale est revenu au Swaziland, qui a battu Madagascar sur le score étriqué de 1-0. Les Malgaches, troisièmes de la dernière Cosafa Cup, ne pourront donc pas défendre leur médaille de bronze.