Le Club M se prépare activement depuis voilà deux semaines en vue de la Cosafa Cup prévue du 6 au 20 juillet en Zambie. La bande à Akbar Patel aura pour adversaire la Guinée Équatoriale, la Namibie et les Seychelles. Cette compétition servira de repères pour les Mauriciens dans le cadre de leur double confrontation face au Zimbabwe (juillet-août) pour le compte des préliminaires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2014 en Afrique du Sud.
Les Mauriciens disputeront leur premier match international le 6 juillet contre la Guinée Équatoriale, soit six mois après avoir affronté les Comores. Pour Akbar Patel, il y a un manque évident d’échanges internationaux pour ses joueurs. « Il est dommage que les joueurs ne disputent pas de rencontres internationales souvent. Cela leur aurait été bénéfique », soutient-il.
Depuis lundi dernier, les 31 joueurs appelés en présélection s’entraînement tous les jours au centre technique de la Sepp Blatter Football House à Trianon. À en croire l’entraîneur national, les séances jusqu’à présent consistent en une remise en forme en attendant de passer à une autre étape. « Les joueurs viennent de terminer un championnat, je ne veux pas les forcer. Mais dès la semaine prochaine, l’entraînement s’intensifiera », avance-t-il.
Si au sein de la présélection on retrouve les habitués du Club M, on note la présence d’autres appelés tels Sewram Gobin, meilleur buteur de la Premier League, ou encore le milieu de l’ASPL 2000 Luther Rose. Akbar Patel souligne qu’il veut donner la chance à ceux qui ont progressé. Pour la Cosafa Cup, il aura besoin d’une escouade de 20 joueurs, surtout ceux pouvant être réguliers pour une telle compétition. « La régularité sera un atout pour l’équipe. Les joueurs doivent être au top sur le plan physique. »
En l’espace de cinq jours, le Club M enchaînera trois matches. D’emblée face à la Guinée Équatoriale, à la place de la Tanzanie, forfait, puis contre la Namibie avant de conclure le groupe A face aux Seychellois. Akbar Patel estime que le Club M devra se montrer très discipliné. Le technicien a laissé entendre qu’il ne faudra pas faire de conclusion hâtive sur les résultats, dans la mesure où ses joueurs ne participent pas souvent à type de confrontation.