Le Club M a connu une entrée en matière dans l’édition 2017 de la Cosafa, qui a débuté le week-end dernier en Afrique du Sud. Les Mauriciens ont été battus par l’Angola sur le score de 1-0. Ils se retrouvent donc dans l’obligation de remporter leur deuxième sortie aujourd’hui contre le Malawi pour espérer conserver un mince espoir de progresser au deuxième tour de la compétition.
Il s’agit en fait d’une habitude. Le Club M a toujours raté son rendez-vous inaugural. Cette fois, l’enjeu était double : marquer les premiers points et prendre un ascendant psychologique sur son prochain adversaire dans le Championnat d’Afrique des Nations, compétition qui regroupe des joueurs évoluant uniquement dans leur championnat domestique. C’est Quibeto qui a trouvé la faille dans la défense mauricienne dès la 4e minute. Cela dit, tout n’est pas si noir pour le Club M, le défenseur Marco Dorza ayant été désigné homme du match.
Dans l’autre rencontre de la poule A, la Tanzanie a pris une option sur les quarts de finale en venant à bout du Malawi sur le score de 2-0. Au classement de la poule A, la Tanzanie et l’Angola se partagent les deux premières places, avec l’avantage aux Tanzaniens grâce à une meilleure différence de buts. Maurice est troisième avec zéro point. Le Malawi est bon dernier de la poule A.
Marco Dorza pourra justifier sa distinction aujourd’hui contre le Malawi, qui voudra également se racheter de sa défaite. Cette rencontre se joue au Royal Bafokeng Stadium. Dans la poule B, les choses s’annoncent encore plus compliquées. Madagascar et le Zimbabwe ont débuté victorieusement la campagne australe. Les Malgaches, qui jouaient les Seychelles pour leur première sortie, n’ont pas lésiné sur leurs efforts. 2-0 : la note est salée pour les Dalons, qui semblent déjà éliminés de la course. Pendant ce temps, les Zimbabwéens se sont donnés à coeur joie contre le Mozambique. Le XI du Zimbabwe s’est imposé sur le score de 4-0.
La deuxième journée de la poule B, demain, verra le Zimbabwe et Madagascar se mesurer pour la tête du groupe, alors que les deux vaincus, les Seychelles et le Mozambique, croiseront le fer avec l’espoir d’une victoire pour ne pas terminer dernier.