Les choses sérieuses débutent aujourd’hui pour le Club M, engagé dans le groupe A de la 15e édition de la COSAFA Cup qui débute ce jour même en Afrique du Sud, et ce, jusqu’au 30 courant. La bande à Didier Six croisera le fer d’entrée avec le favori de cette poule, le Zimbabwe à Moruleng (19h30) dans une partie qui s’annonce compliquée pour nos compatriotes. D’autant que le vainqueur de ce groupe affrontera la Zambie en quarts de finale.
Le Club M entre de plein fouet dans la compétition dans la soirée face aux Warriors du Zimbabwe, favori du groupe A. Didier Six a choisi de faire confiance à 20 joueurs pour ce déplacement et il s’est passé des services de Fabrice Pithia ainsi que des frères Bru (Jonathan et Kevin). Jonathan Justin, attaquant longiligne ayant porté les couleurs d’Amiens SC et de Rodez AF notamment, a été sélectionné avec Andy Sophie (AS Marsouins). Jonathan Justin, qui ne fait pas l’unanimité, n’a pas encore inscrit le moindre but pour la sélection nationale mais il aura l’occasion de se mettre en évidence en terre sud-africaine.
Andy Sophie, buteur contre le Togo en match amical, trouve, quant à lui, régulièrement le chemin des filets. Il demeure l’atout offensif no 1 du Club M avec Gurty Calambé. Adrien Botlar, très en forme en championnat, sera également à surveiller, lui qui demeure un grand espoir du football local. L’armada offensive du Club M devra se montrer sous son meilleur jour car n’oublions pas que sous l’ère Didier Six, Maurice n’a pas encore enregistré la moindre victoire, ayant enregistré deux nuls contre le Burundi et le Togo. Le Zimbabwe est l’adversaire le plus coriace de ce groupe devant la Namibie qui possède également de bons footballeurs. À noter que le Club M affrontera les Seychelles à l’Olympia Park lors du troisième et dernier match de la poule A. Maurice a une revanche à prendre sur les Dallons qui l’avaient battue aux tirs aux buts en 2011 aux Seychelles lors des 8es JIOI, privant nos compatriotes de la médaille d’or.
Le Ghana favori pour la victoire finale
Pour rappel, selon les règlements de la compétition, les huit pays moins placés dans le classement sont concernés par le premier tour. Le Lesotho, Madagascar, le Swaziland et la Tanzanie opèreront dans le groupe B. Il faut attendre les quarts de finale pour voir l’entrée en lice des cadors de la zone tels que l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Malawi, le Botswana et la Zambie. Cette année, le Ghana a été invité au tournoi et entamera aussi la compétition par les quarts de finale. Celui du groupe A (celui du Club M)  rencontrera la Zambie (4 fois vainqueur de la COSAFA Cup et de la Coupe d’Afrique des Nations en 2012) et celui du groupe B le Ghana. Les deux autres quarts de finale sont déjà connus : Afrique du Sud contre Botswana et Malawi contre Mozambique.
Pour les quatorze équipes présentes, il s’agira d’une préparation précieuse en vue de la première journée des éliminatoires de la CAN-2017, prévue au mois de juin. En ce qu’il s’agit des protégés de Didier, cette compétition est également une préparation pour les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) qui se tiendra du 1er au 9 août à La Réunion. À titre d’information, quatre pays se sont partagé le trophée depuis la création de l’épreuve : la Zambie et le Zimbabwe, quatre victoires chacun, l’Afrique du Sud et l’Angola, trois succès chacun. Cette année l’épreuve demeure très ouverte même si le Ghana, finaliste de la CAN équato-guinéenne au début de l’année, fait un peu figure d’épouvantail.