Vainqueurs de leur deuxième match joué hier au stade St-François Xavier à Port-Louis, les locaux ont assuré leur place en demi-finale. Accrochés à la mi-temps, les Mauriciens ont su montrer du caractère pour s’imposer sur le score de 2-1. Cela faisait longtemps que le public n’avait pas vu une telle prestation d’une sélection mauricienne. Les locaux se sont montrés patients et appliqués, et ont su suivre les consignes de leurs entraîneurs Roddy Brelu-Brelu et Kersley Clark.
Comme à son habitude, dès le coup d’envoi, l’équipe mauricienne a pressé haut. L’adversaire du jour ne s’attendait pas forcément à un tel début de match. Dès la 6e minute, le Juninho local, Louis Philibert, tira le premier corner du match. Il enroula le ballon comme sur le but inscrit sur coup franc contre le Zimbabwe lors du premier match. La barre transversale allait résonner, privant Philibert d’inscrire son deuxième but du tournoi.
Deux minutes plus tard, c’est au tour d’Emilio Hypolite de s’illustrer sur un corner. À nouveau, c’est la barre qui a eu le dernier mot. Le Baby Club M se trouvait dans un temps fort. Ce même Hypolite faisait frissonner les tribunes lors d’un magnifique coup franc sauvé sur la ligne par les défenseurs du Botswana.
Cependant, après les assauts mauriciens, les Zèbres ont su profiter d’une mésentente des Dodos au milieu de terrain pour mener une contre-attaque. Le numéro 9 du Botswana, Godfrey Tauyatswala, trompait le gardien mauricien, Jean Michel, d’un magnifique plat du pied. Dès la 19e minute, le Botswana menait 1-0.
À la 27e minute, c’était la défense botswanaise qui s’emmêlait les crayons. Le gardien Lesang Senne repoussa le ballon dans les pieds d’Adriano Chiu Chung Fat et celui-ci n’allait pas se faire prier. Avec beaucoup de sérénité, il égalisa pour Maurice. Au retour des vestiaires, le Baby Club M manquait d’efficacité devant la cage adverse. Très vite, l’entraîneur national procéda à son premier changement. Ludovic Milazar allait être remplacé par le numéro 20, Louis Mitraille. Ce changement permettait à la sélection mauricienne de mettre davantage de pression.
Le numéro 15 mauricien, Andrew Aristide (élu homme du match), délivrait à la 62e minute les Dodos. Face au gardien, l’ailier gauche mauricien ouvrait son pied pour inscrire le deuxième but des siens. « Après le premier match, nous avons constaté que nous avions perdu pas mal de duels au niveau physique. Donc, nos entraîneurs nous ont conseillé de jouer au sol et cette tactique a été payante », nous déclare Andrew Aristide.
Ce but a permis à Maurice de remporter son deuxième match et d’accéder à la demi-finale prévue ce vendredi au stade St-François Xavier toujours. « Je suis fier de mes joueurs car ils ont su respecter nos consignes. Pour le prochain match, on ira pour gagner et continuer notre progression », souligne l’assistant-entraîneur de la sélection, Kersley Clark.
Deux matches du groupe B sont à l’affiche aujourd’hui. Le leader, la Zambie, affronte à 15h sur le terrain de la MFA la sélection du Mozambique. Assurée de la première place et déjà qualifiée pour les demi-finales, l’équipe de Zambie devrait faire tourner son effectif et préparer au mieux sa demi-finale. Quant au Bafana Youth, il affronte au stade St-François Xavier à 15h la sélection malgache.