Le Club M a pris l’avion hier après-midi pour rallier la Namibie, où les protégés de Joe Tshupula disputeront à partir de ce dimanche la Cosafa Castle Cup, dont le coup d’envoi sera donné demain. Une autre échéance sur le calendrier du Club M, en ligne avec la philosophie de l’entraîneur, qui souhaite que Maurice franchisse d’autres paliers footballistiques.
« Nous espérons pouvoir faire quelque chose en Namibie. » Des mots signés le sélectionneur, à l’issue d’une défaite contre le Ghana en éliminatoires de la CAN 2017. Pourtant, c’est un groupe remanié qui a pris l’avion hier après-midi. Fait notable : Andy Sophie, qui évolue à La Réunion et qui n’a pas été appelé pour le match de la CAN, a fait son retour en sélection. « Il n’avait pas de temps de jeu avec son nouveau club », s’est justifié le sélectionneur avant la rencontre.
Cela dit, le Club M aura affaire à forte partie dans la poule B du tournoi. En effet, la bande à Joe Tshupula a été tirée contre l’Angola, le Malawi et le Lesotho. Le Club M jouera d’ailleurs son premier match contre les Lésothans ce dimanche à l’Independance Stadium à Windhoek. Un peu plus tard, le Malawi et l’Angola croiseront le fer sur la même pelouse.
La prochaine sortie du Club M, contre le Malawi cette fois, est prévue le 14 courant, au même endroit. L’Angola et le Lesotho ouvriront les hostilités de la deuxième journée du groupe B. Ensuite, le dernier match, jeudi prochain, contre l’Angola pour boucler la boucle.
L’année dernière, les Mauriciens étaient rentrés de la campagne sud-africaine avec une seule victoire dans leurs bagages, contre les Seychelles. Cette année, l’objectif est de faire mieux. « Il nous faut tirer les enseignements du match contre le Ghana. Mais à bien y voir, l’équipe a gagné en maturité », a ajouté Joe Tshupula.
Dans la poule A, on suivra avec une certaine attention la confrontation entre Madagascar, troisième l’année dernière, et les Seychelles, samedi, au Sam Nujoma Stadium. Il faut savoir que les Malgaches ont nommé Auguste Raux à la tête de leur sélection pour remplacer Franck Rajaonarisamba. Ils ont par contre perdu deux joueurs, Zenith Fenohaly et Fabrice Rakotondraibe, sur blessure et ont été remplacés par Elefoni et Manda Ratsimbazafy respectivement.
Dans un autre ordre d’idées, le Mauricien Jean-Marc Ithier, ancien attaquant du Club M et joueur du Santos FC en Afrique du Sud, a été nommé ambassadeur de la Cosafa Castle Cup. Une distinction pour le joueur, qui a été témoin de l’engouement des Namibiens pour la compétition lors de la tournée précédent le coup d’envoi du tournoi.
Il a aussi eu une pensée pour le Club M, souhaitant que les protégés de Joe Tshupula aillent le plus loin possible. « J’espère qu’ils feront mieux que l’année dernière. Ils ont ramené des résultats intéressants récemment. Je pense qu’ils vont encore s’améliorer », a-t-il déclaré.