Maurice s’est maintenue dans la course aux demi-finales après sa victoire 1-0 contre les Seychelles, hier, au stade St François Xavier, dans le cadre de la deuxième journée de la poule A, comptant pour le COSAFA U17 Youth Championship. Les Mauriciens prennent temporairement la deuxième place de la poule A, en attendant leur dernière sortie face à l’Afrique du Sud, demain.
La libération est venue du remplaçant, Matteo Monplé, auteur, à la 78e, d’un tir de 35 m qui est allé se figer dans la lucarne de Gino Pleureuse. « Je pense que les garçons jouent désormais sans trop de complexe », analysait Michael Mootoosamy après la rencontre.
On a en effet constaté que les joueurs étaient nettement moins tendus que lors de la première sortie, perdue 1-3 face à la Namibie, samedi dernier. « La rencontre était indécise et les deux équipes ont joué le jeu. Nous avons eu quelques occasions jusqu’au coup de génie de Matteo », sourit encore le technicien.
On aura surtout vu une équipe de Maurice capable du meilleur comme du pire sur la même rencontre. Coups francs sur la transversale, tirs bien cadrés ou débordements de la défense : le Club M version jeune a vraiment fait le boulot. Mais ils se sont toujours heurtés, tantôt à la transversale, tantôt à une défense seychelloise bien organisée.
Les Dallons, eux aussi, n’ont pas été en reste. Ils ont également profité de l’inertie de la défense mauricienne, mais eux aussi butaient sur un Adriano Begué des grands jours.
La rencontre, en fait, allait dans un sens comme dans l’autre et menaçait de basculer, à tout moment, en faveur d’une ou de l’autre équipe, tant les deux formations se montraient appliquées. L’occasion la plus nette surviendra cependant pour les Seychellois, lorsque Ryan Henriette hérita d’une passe millimétrée et se retrouva seul face à Bégué. Mais ce dernier, vigilant, ne se laissait pas surprendre et bottait en touche.
Maurice se créait aussi une occasion en fin de mi-temps, lorsque James Mootoosamy voyait son tir heurter la transversale de Pleureuse. De retour de la pause, Mauriciens et Seychellois tentaient de prendre le match à leur compte. Une succession de coups francs, d’un côté comme de l’autre, sans rien de probant. On aborde la 75e minute.
C’est ce moment que choisit Michael Mootoosamy pour faire entrer son remplaçant de luxe, Matteo Monplé. D’ailleurs, Maurice prendra l’ascendant temporairement dans la minute qui suit, lorsque Adriano Mathurin récupérait un ballon dans le dos de la défense seychelloise. Il prenait le dessus sur le portier des Dallons, mais il ne sut armer correctement son tir, qui sera stoppé avant la ligne par les défenseurs seychellois.
Et puis, la 78e minute. Lorsque Matteo Monplé hérite du ballon de la défense, il ne se pose pas de questions. « J’ai vu que le gardien seychellois s’était décalé de quelques mètres. » Il saisit sa chance et envoie, des 35 m, le tir libérateur.
« Je pense que nous avons joué au mieux de nos capacités. Nous sommes à la maison et c’est motivant pour nous », ajoute le joueur. Par contre, les Seychellois ont terminé la rencontre à dix, après que Brandon Molle ait écopé d’un carton rouge pour une faute sur Monplé.
Dans l’autre match de la poule A, l’Afrique du Sud a fait parler la poudre contre la Namibie, en s’imposant 4-0. Les Sud-Africains sont presque qualifiés pour les demi-finales et n’ont besoin que d’un point pour accéder à la prochaine phase. Quant à Maurice, l’espoir est permis, dans la mesure où un bon résultat, demain, contre les Sud-Africains, leur permettrait eux aussi d’accéder aux demis.