La sélection nationale des -17 ans a bien débuté sa campagne dans la COSAFA Youth Championships pour sa première sortie devant son public sur la pelouse synthétique de St-François Xavier. Les protégés du tandem Kersley Clark/Roddy Brelu-Brelu ont réalisé le service minimum contre le Zimbabwe, faisant la différence sur le plus petit score qui soit. Ça promet !
Belle performance des coéquipiers de Jordan François hier pour leurs grande entrée dans la compétition. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette formation mauricienne a montré beaucoup de caractère, notamment dans le jeu, en multipliant les combinaisons et en étant intelligent tactiquement. C’est d’ailleurs les rouges et blancs (maillot à damiers comme la Croatie) qui se sont mis en évidence dès la 15e minute de jeu. Bien lancé en profondeur, Yannick Aristide, à grande enjambées, déposa son défenseur direct pour se présenter face aux gardien Peter Mushure, mais sa frappe fut stoppé.
Bénéficiant du contre favorable, il trouva la clairvoyance nécessaire pour effectuer la bonne passe et trouver Bradley Milazar, qui heurta le poteau. À la 22e minute, Adriano Chiu Chung Fat, perça la défense zimbabwéenne sur le couloir droit mais fut fauché par le défenseur Munashe Chakuchichi. Coup franc. Et c’est à ce moment spécifique que William Philibert décida de faire réagir le public présent en transformant le coup de pied arrêté avec style, de son pied gauche et lucarne opposé, qui ne laissa aucune chance au gardien. 1-0 !
Les locaux, revigoré, ont administré un énorme coup de massue aux joueurs zimbabwéen. Et à la 34e minute, bien lancé en profondeur, Milazar se put faire le break, sa frappe heurtant le pied du gardien. Il faut que le jeune avant centre, très technique, était l’un des plus impressionnant de son équipe, capable de poser le jeu quand le besoin se faisait sentir et d’être intéressant, dos au but. Maurice hérita d’un deuxième coup franc à dix minutes de la fin de la première période. Quand le jeune Philibert s’approcha pour frapper, tout ceux présents espéraient une bis-repettita. Mais cette fois, le cuir, trop enveloppé, allait se loger au dessus de la cage du Mushure.
À la sortie des vestiaires, les deux équipes se sont rendu coup pour coup, avec des Zimbabwéens certes limité, mais déterminé à revenir au score. Les deux formations, qui ont laissé beaucoup d’énergie dans la bataille, était toutefois cramées. À la 71e minute, Milazar parti dans le dot d’un défenseur pour marquer le deuxième but, refusé pour une position de hors jeu. Le break n’était pas encore fait et Maurice pouvait à tout moment se fait cueillir sur un contre mais la défense a tenu bout. Plus encore, l’on sentait ce groupe soudé, déterminé à conserver ce résultat jusqu’au bout et gagner les trois points.
Au coup de sifflet final, l’émotion était palpable. Le boulot était fait. Mention spécial au gardien Loïc Michel, au no 6 Caylan Wilson, au no 8 Jean Aristide, au 9 Milazar et au 11 Philibert qui ont été les plus en vues lors de cette partie. Dans l’autre match de ce groupe, le Malawi a pris la mesure du Botswana sur le score de 2 buts à 1 grâce à des réalisations de Maonga (15e) et Willard (59e).