La Coupe d’Afrique des Nations 2015 est désormais chose du passé pour le Club M après son élimination dès le premier tour. Les joueurs d’Akbar Patel se sont fait battre à deux reprises par la Mauritanie (0-1, 0-2).
Alors que locaux ne pourrons évoluer sur la scène africaine, la Mauritanie, elle, poursuit son aventure. On peut d’emblée constater que le Club M a démontré ses limites lorsqu’il s’agit de rivaliser avec les équipes africaines. Seules trois places séparent Maurice de la Mauritanie au classement africain. En effet, selon le FIFA Coca-Cola World Ranking mis à jour le 10 avril dernier, Maurice est classée à la 45e (67 points), alors que la Mauritanie est à la 42e place (127 points).
Mais sur le terrain, les hommes de l’entraîneur français Patrice Neveu se sont montrés de loin supérieurs aux Mauriciens, s’imposant à deux reprises. À l’aller à Nouakchott, la Mauritanie a décroché une victoire 1-0 grâce à un but signé de l’attaquant de Bastia Amada Ba, alors que lors de la manche retour au New George V Stadium, les Mourabitounes ont décroché une victoire 2-0 avec les buts de Demba Sow et Ahmed Khalil.
Akbar Patel estime que le premier but de Sow survenu à la 38e minute a complètement coupé l’herbe sous les pieds de ses joueurs. « Nous avons voulu changer notre stratégie en seconde période avec un jeu encore plus offensif, mais nous avons dû revoir nos plans avec ce but », souligne l’entraîneur du Club M.
Ce dernier concède que l’équipe de Maurice doit disputer davantage de matches internationaux afin d’avoir la maturité pour rivaliser avec les équipes africaines. « Il est impératif que les joueurs soient exposés régulièrement à des matches internationaux. Je dis ça depuis longtemps. Au cas contraire, on ne doit pas espérer grand-chose. Le contexte a changé. Les équipes investissement beaucoup pour obtenir des résultats », souligne l’entraîneur national.
Suite à sa qualification historique aux 3es championnats d’Afrique des nations en 2014 en Afrique du Sud après avoir éliminé tour à tour en préliminaire le Liberia et le Sénégal, le groupe de Patrice Neveu veut réaliser un autre exploit : jouer pour la première fois une phase finale de CAN. Certes, le chemin menant jusqu’au Maroc est encore long, mais les Mourabitounes comptent bien aller au bout de leur rêve.
« Nous sommes une équipe en reconstruction depuis 2012 et je pense que nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif. Nous continuerons à travailler avec le même sérieux. Les joueurs sont motivés et sont aussi conscients de leur tâche », fait ressortir l’entraîneur de l’équipe de Mauritanie.
Suite à sa qualification, elle intègre le second tour où il retrouvera le Bénin, le Botswana, le Burundi, la Centrafrique, les Comores, le Congo, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée Équatoriale, le Kenya, le Lesotho, le Liberia, la Libye, Madagascar, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, l’Ouganda, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, les Seychelles, la Sierra Leone, le Soudan du Sud, le Swaziland, la Tanzanie, le Tchad et le Zimbabwe. La Mauritanie devra attendre le tirage au sort, prévu ce dimanche au Caire, pour connaître son adversaire au second tour.
Soulignons que les quatorze qualifiés disputeront ensuite le troisième tour avec les sept qualifiés qui se joindront aux 21 équipes qualifiées d’office pour la phase de poules, qui déterminera les qualifiés pour la phase finale prévue du 17 janvier au 7 février 2015 au Maroc.