Le Curepipe Starlight SC et l’ASPL 2000 s’affronteront pour les quarts de finale de la Republic Cup. C’est le sort qui a décidé de cette rencontre considérée d’ailleurs comme une finale avant la lettre. Toutefois, à l’heure actuelle, la date et le lieu n’ont pas encore été communiqués.
Lors de la dernière confrontation entre le leader de la Premier League, le CSSC, et son dauphin, l’ASPL 2000, la formation de la capitale l’avait emporté 1-0 grâce à une réalisation en première période de son buteur Fabrice Pithia. Outre la qualification, il sera également question de revanche, surtout pour les Curepipiens et leur entraîneur Fidy Rasoanaivo (ancien mentor port-louisien). Quoi qu’il en soit, la partie demeure à première vue équilibrée et la victoire peut basculer d’un camp comme dans l’autre. Le vainqueur de la rencontre sera fort probablement le grand favori pour enlever la Republic Cup.
En ce qui concerne les autres quarts de finale, il va sans dire que le Savanne SC, tenant du trophée, qualifié la semaine dernière aux dépens de l’AS Vacoas-Phoenix après les tirs au but, peut toujours garder espoir de se retrouver dans le carré d’as. La bande à France Pierre aura pour adversaire l’US Highlands (D1). Savanne, lanterne rouge de la Premier League, a goûté à son premier succès de la saison 2012-13 dimanche dernier pour accéder au quart de finale de la Republic Cup.
De son côté, l’AS Rivière-du-Rempart (ASRR), finaliste en 2012, a été tirée contre le Petite Rivière-Noire FC. L’équipe dirigée par Tony François a réalisé un gros match lors des 8es de finale en éliminant sur le fil le Cercle de Joachim grâce à un hat trick de son buteur maison Sewram Gobin. Quant au PRNFC, il a remué ciel et terre avant de sortir La Cure Sylvester (6-5) après les tirs au but, alors que le score était de 2-2 après les 90 minutes.
Le Pamplemousses FC, premier qualifié pour les quarts, large vainqueur (4-1) de Rivière-du-Rempart Star Knitwear, doit attendre pour connaître son adversaire. Cela se jouera entre La Cure Waves et le Faucon Flacq SC. Le match entre ces deux équipes avait été arrêté à la 63e minute du fait que le terrain était impraticable. La Cure Waves menait alors 4-3.
Il est prévu que le vainqueur CSSC/ASPL 2000 affrontera celui de PRNFC/ASRR.