Mayotte jouera la finale des 9es Jeux des îles, demain (20h) au stade Jean-Ivoula à St-Denis, après une victoire méritée (2-1) face à Maurice hier soir à St-Denis. Ce sera la toute première finale mahoraise après deux échecs consécutifs dans le dernier carré (2007 face à Madagascar 0-4, puis 2011 face à cette même équipe mauricienne après les tirs au but 0-0, 4-5).
Les Mahorais étaient venus avec la ferme intention de marquer l’histoire et ils l’ont fait. Une victoire qui ne souffre d’aucune contestation, eux qui se sont surpassés surtout en seconde mi-temps. Bien en place tactiquement, cette équipe n’a pas laissé le soin à son adversaire de prendre le contrôle du match. Incapable de produire un jeu cohérent, le Club M ne s’est montré dangereux qu’en une occasion en première période. Toutefois, Christopher L’Enclume était trop court sur le centre d’Andy Sophie (10e).
Hormis cette action, les joueurs du Club M n’ont jamais été en mesure de réellement inquiéter le portier mahorais, Mickaël Salim. Même si les actions mahoraises n’ont pas été aussi franches, les Mahorais ont quand même démontré de réelles intentions. Un jeu mené à la baguette par le milieu de terrain Ben Djadid Kamal.
Après quelques timides actions, Mayotte mit la défense mauricienne en danger à quatre minutes de la pause. Bien lancé dans le dos de Christopher Bazergue, Ben Yahaya croisa bien son tir. Mais il trouva un Kevin Jean-Louis bien inspiré dans les buts mauriciens, lequel repoussa le ballon du bout des doigts.
Après la pause, Mayotte reprit les choses en main et se montra plus déterminée. Toutefois, contre le cours du jeu, c’est Maurice qui prit les devants grâce à un but d’Andy Sophie (55e). Ce dernier n’a commis point d’erreur, reprenant victorieusement de la tête un corner de Fabrice Pitchia. On pensait alors que le Club M pouvait bien gérer le quart d’heure suivant, avant d’aller chercher ce second killer goal.
Mais c’était mal connaître les Mahorais. Sans paniquer, ils se sont bien repris. Tant et si bien qu’ils ont égalisé six minutes plus tard grâce à Ben Yahaya, ce dernier profitant d’une belle ouverture de Ben Djadid Kamal pour perforer la défense mauricienne et tromper Kevin Jean-Louis d’un tir précis.
Dès lors, Mayotte prit le jeu à son compte, accentua sa pression et trouva le but assassin. Avec un jeu bien orienté autour de Kamal, Mayotte frappa fort (68e) avec ce même Kamal, bien servi en profondeur par son capitaine Djardji Nadhoime, qui marqua d’une frappe millimétrée. Dès lors, il n’y eut plus qu’une  équipe sur le terrain, les Mauriciens éprouvant beaucoup de difficultés à s’approcher des buts de Mickaël Salim.
Mayotte frôla le 3-1 avec un premier tir de Kamal qui trouva la transversale (82e) et un second d’Abdou Atoussi.