Le technicien français Didier Six est arrivé à Maurice vendredi pour effectuer une visite de plus d’une semaine pour un constat de notre football local. Ancien sélectionneur des Éperviers, il assistera cet après-midi (16h) à la rencontre de la Barclays Mauritius Premier League opposant l’ASPL 2000 au promu La Cure Sylvester sur la pelouse synthétique de St-François Xavier pour le compte de la 12e journée.
Didier Six (60 ans) a un cv qui parle pour lui. Totalisant 52 sélections en équipe de France pour 13 buts marqués entre 1976 et 1984 et ayant porté le brassard de capitaine à deux reprises, il a notamment remporté le Championnat d’Europe en 1984 aux côtés d’un certain Michel Platini. ll ne connaîtra pas le même succès en club qu’en équipe nationale en raison de choix sportifs parfois malheureux (descentes en Division 2 avec l’Olympique de Marseille). À une époque où les joueurs français n’ont pas encore la cote à l’étranger, Six fera figure de pionnier, un an avant Michel Platini, en multipliant les expériences hors de l’Hexagone, d’abord en Belgique puis en Allemagne (où il laissera un excellent souvenir), en Angleterre, et enfin en Turquie où il doit prendre la nationalité turque sous le nom de Dündar Siz afin de libérer plus de places aux étrangers jouant dans le club. Après deux années de semi-retraite en amateur, Six effectue une dernière « pige » en 1991-1992 au VFB Leipzig avec son entraîneur de Stuttgart Jurgen Sundermann, avant de raccrocher définitivement les crampons.
Ailier gauche de qualité, il a été notamment sélectionneur du Togo. Hier, il a eu une première prise de contact avec les dirigeants de la Mauritius Football Association (MFA) et certains représentants de la Mauritius Professionnal Football League (MPFL), notamment son chairman Georges Chung et Saoud Lallmohamed (président du comité technique) pour discuter de certaines modalités du football.
Il a ensuite eu une autre rencontre avec les dix clubs engagés chez l’élite ainsi que les capitaines des clubs pour parler notamment de son experience du haut niveau et de son passage au Togo. Pour rappel, il avait conduit les Éperviers à la Coupe d’Afrique des Nations de 2013. Le technicien français en a également profité pour assister à la deuxième période du match juniors opposant l’AS Quatre-Bornes au Curepipe Starlight Sports Club (CSSC) au stade Sir Gaëtan Duval à Rose-Hill. Il a ainsi eu l’occasion de voir en action les jeunes et aujourd’hui, il pourra jauger le potentiel des seniors lors du derby de la capitale opposant l’ASPL 2000 à La Cure Sylvester au stade St-François Xavier.
La venue de Didier Six est une aubaine pour le sport roi à Maurice qui a besoin de sang neuf pour retrouver sa gloire d’antan. Il possède une grande expérience sur le continent africain, lui qui a roulé sa bosse un peu partout dans le monde. Pour l’instant, son poste n’a pas encore été défini. C’est surtout en éclaireur qu’il vient apporter son aide. Ce dernier, sollicité de partout, serait à n’en point douter un renfort de qualité pour le football mauricien. À noter que Didier Six rencontrera également cette semaine le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS) Yogida Sawmynaden.