Didier Six, ancien vainqueur de la Coupe d’Europe des Nations en 1984 avec l’équipe de France de football en 1984, est pressenti pour occuper le poste d’entraîneur national du Club M. Il entame une visite de dix jours à Maurice à partir de ce vendredi.
Selon nos recoupements, la Mauritius Football Professional League (MFPL) et la Mauritius Football Association (MFA) ont entamé des négociations avec Didier Six pour qu’il  soit sur place afin de faire un état des lieux du football mauricien. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a été mis au courant de cette démarche.
Il se trouve que Didier Six, dont le contrat de deux ans avec l’équipe du Togo a pris fin l’année dernière, s’est montré intéressé par les propositions des instances locales. Ainis, il a décidé de faire une visite de dix jours à Maurice à partir ce vendredi.
Durant sa visite, il aura l’occasion d’assister quelques matches de la Barclays Mauritius Premier League et ceux des juniors. «A travers cet exercice il aura une idée du football mauricien. Après quoi, il sera en mesure d’analyser le niveau et fera connaître ses intentions pour la suite», a déclaré un membre de la MFPL.
Si d’aventure, Didier Six, 51 ans, accepte de prendre le poste d’entraîneur national du Club M, sa principale mission sera les 9es Jeux des îles de l’océan Indien qui auront lieu du 1er au 8 août prochain à La Réunion.
Après avoir remporté la médaille d’argent en 2011 aux Seychelles, la MFPL et la MFA veulent que le Club M soit sur la plus haute marche du podium pour l’édition de 2015. «Avec le support du ministère de la Jeunesse et des Sports, nous allons oeuvrer pour atteindre cet objectif. D’où la démarche d’embaucher éventuellement Didier Six comme entraîneur national», a ajouté un dirigeant du ballon rond.
Pour rappel, Didier Six avait été appelé par la Fédération togolaise pour les deux matches contre la Guinée-Bissau comptant pour le tour préliminaire des qualifications au Mondial-2014. Le 24 janvier 2012, il a été nommé officiellement sélectionneur de l’équipe du Togo après avoir paraphé un contrat de deux ans. La fédération espérairt du Français une qualification pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2013.
L’équipe du Togo a atteint cet objectif après s’être imposé contre le Gabon à l’aller (0-1) et au retour (2-1). Malgré la qualification, certains joueurs, notamment Emmanuel Adebayor et le gardien Kossi Agassa étaient incertains de participer à la compétition, préférant tourner la page après le drame de Cabinda. Mais Didier Six parvient à les convaincre de garder leur place au sein du groupe.
Lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2013, le Togo avait été tiré dans le groupe D, dit « groupe de la mort », en raison du niveau relevé des équipes qui le composaient. A savoir, la Côte d’Ivoire, la Tunisie et l’Algérie.  Les Éperviers étaient parvenus à créer l’exploit en se qualifiant pour la première fois de leur histoire à une phase de quart de finale d’une Coupe d’Afrique des Nations
Le Togo affrontait le Burkina Faso pour leur premier match de quart de finale et se faisait éliminer durant les prolongations par 1-0. Cette compétition reste marquée comme l’une des meilleures prestations qu’a offert le Togo jusqu’à présent durant une CAN.