La Mauritius Football Association (MFA) a proposé à Rajen Dorasami un contrat de deux ans en tant que nouveau Directeur technique national (DTN). Il reste à ce dernier quelques détails administratifs à régler avant de prendre officiellement son poste.
Employé en tant que Sports Coach au ministère de la Jeunesse et des Sports, Rajen Dorasami veut certaines garanties sur son emploi. Sinon, il se dit heureux d’avoir le privilège de servir le football mauricien en tant que premier fils du sol accédant au poste de DTN en football. Reconnu pour sa compétence en matière de formation, Rajen Dorasami, qui est également instructeur auprès de la Confédération africaine de football, se dit prêt à relever ce défi et ce, avec la collaboration d’un petit groupe de formateurs qui l’entourent.
Jeudi dernier, il a été convoqué par un panel présidé par Anoop Madhow pour discuter dans les grandes lignes de ses attributions. A l’issue de cet exercice, le futur DTN “Made in Mauritius” a donné son accord verbal pour le poste. « Je suis heureux qu’on m’ait confié une telle responsabilité. Je vais travailler afin de donner une nouvelle orientation à la formation. Pour cela, il me faut avoir le soutien de tous ceux concernés et aussi les moyens et le support nécessaires », fait-il ressortir. En attendant qu’il soit nommé officiellement à ce poste, Rajen Dorasami a fait comprendre au panel qu’il devra en aviser son employeur et avoir un contrat en bonne et due forme afin de se mettre au travail.
Le football local est pour rappel sans DTN depuis le non renouvellement du contrat de Christophe Desbouillons. « Nous espérons qu’avec cette future nomination, les choses vont bouger du côté de la formation, particulièrement chez les jeunes. Et c’est aussi une occasion de permettre à un Mauricien de s’exprimer à ce niveau », laisse-t-on entendre à la Football House.
Outre sa position à la CAF, Rajen Dorasami est également en charge de plusieurs projets à l’échelle mondiale, notamment les projets Football for Health et Grassroots.