Les dés sont désormais jetés. Comme nous avons indiqué dans nos colonnes depuis le 1er septembre le duel Anwar Elahee-Samir Sobha aura bel et bien lieu pour la présidence de la Mauritius Football Association (MFA). A la fermeture vendredi du dépôt de candidature pour ce poste, le secrétariat de la fédération n’avait enregistré que  deux candidatures, alors que celle de Vinod Persunnoo — actuellement  absent du pays – manquait à l’appel. En fait comme nous l’avions aussi souligné dans ce même article, le président sortant n’était pas dans la course. «Depuis le départ, le groupe de l’alternance n’a jamais fait  un secret concernant ma candidature à la présidence de la MFA. Maintenant que les choses sont claires, le choix des clubs et des régions sont aussi limpides comme de l’eau de roche. Le choix est  un projet pour sortir le football mauricien de son gouffre ou pour une politique de continuation dont les résultats en trois ans ont provoqué le déclin du football. Il y a certes un changement de personne pour la présidence, mais l’équipe reste la même Vinod Persunnoo est un premier soutien à Samir Sobha et vice versa. Moi, je suis le maillon d’une chaîne qui veut sortir le football du trou dans lequel il se trouve depuis décembre 2010», précise Anwar Elahee à Week-End.
Deux confirmations sont donc venues se greffer à ce que tout le monde pense tout bas à savoir la sérieuse avance qu’a prise le groupe de l’alternance dans les régions. Si à dimanche dernier, on avait un score de parité après les élections dans huit régions. Par contre, la donne n’est plus la même avec  la défaite inattendue et surprenante de Nanda Kistnen à Vacoas.  Ce proche de Vinod Persunoo qui  fut par la suite converti aux principes de Samir Sobha et qui fut aussi pris dans le Qatargate a été tout simplement «éliminé»  comme représentant de la région de Savanne à l’assemblée mais aussi comme membre de ce comité où le toujours vert Michael Samuel  a pris le pouvoir. Ce dernier qui dit vouloir travailler et choisir «pour le bien du football» veut, pour des raisons évidentes, garder le flou autour de sa préférence pour l’élection du 11 octobre prochain.
Mais la présence de ni plus ni moins que Anwar Elahee mardi dernier durant l’élection en dit long sur le soutien qu’il bénéficie de cette région.
Dans la même foulée, le groupe de l’alternance a assuré un soutien, déjà acquis, en Arvind Bhojun à Pamplemousses dont la présidence de la région a été confiée à Dominique Rabot. Cependant, les résultats auraient pu être complètement différents dans cette région si d’aventure Arvind Bhojun n’avait pas décidé de jouer serré, mais surtout de prendre  l’acting secrétaire général, Pathak Ballgobin, à son propre piège.
En effet, l’exercice de mardi dernier à Pamplemousses a été loin, très loin d’être un exemple de la démocratie sportive. Pour la première fois dans l’histoire,  cet exercice de changement de candidat a été autorisé le même jour de l’élection et un président et secrétaire d’un club a  été changé en moins de 24 heures.  Pour tenter de renverser Domiique Rabot et son équipe, le quator de la MFA Samir Sobha, Ozair Janoo, Mustapha Chitbahall et Pathak Ballgobin font une première tentantive pour essayer de faire Nafeef Allymamode, Alain Goolamsing, Kennedy Coureur et Raffick Jeewoot  se retirer de la liste des candidats après la date limite, devait porter ses fruits. Toutefois Arvind Bhojun avait plus d’un tour dans son sac et a pu convaincre les trois premiers nommés de revenir sur leur décision. Et à malin, malin et demi, le dépôt de leur candidature a été fait à la MFA que 15 minutes seulement avant la fermeture des candidatures. Au final donc, c’est un cinglant 13-0 pour l’équipe de Dominique Rabot alors que le trio a attendu longtemps sous les arbres croyant au miracle.
Enter Stéphane Buckland
Cette semaine, l’élection dans les régions Vacoas-Phoenix et à Curepipe sera le pôle d’attraction et à  un degré moins à Quatre Bornes. Dans la ville des fleurs, il y a deux équipes qui s’affrontent avec d’un côté celle de Stéphane Buckland — exactement, le recordman de Maurice du 100m et 200m — et celle de Rajen Venkatachellum. Un résultat des plus incertain dans cette région qui est contrôlée par Rajen Venkatachellumn qui dit-on est solide sur ses bases. Attendons voir… Par contre, à Vacoas-Phoneix, c’est un match dans le match, car les deux formations qui disputent le pouvoir à la MFA puisent dans un même réserve. Pourtant cette région de devait pas échapper à l’équipe de l’alternance puisque un de leurs animateurs, à savoir Nazir Bhowud, fait partie de cette région. D’où la raison pourquoi Samir Sobha et sa garde rapprochée mettent le paquet pour renverser la tendance. Par contre, à Quatre Bornes c’est plus le choix   d’être le représentant à la MFA qui fera l’objet d’une joute.
Mais aux dernières nouvelles, Week-End a appris d’une source autorisée au Sepp Baltter House, qu’un gros macadam pourrait bien se glisser dans la machine et stopper tout l’exercice. Il nous revient que la FIFA a pris en considération l’organisation qui se mettra en place autour de l’assemblée générale et aurait déjà formulé son mécontentement. Surtout la décision de l’équipe en place d’organiser pour le 11 octobre une assemblée générale extraordinaire, au lieu d’abord d’une assemblée annuelle avant de procéder à l’exercice d’élection de 15 membres du comité exécutif. Le vice de procédure a même été évoqué dans ce courrier qui se trouvait selon nos informations bien au chaud dans un tiroir.
Une nouvelle affaire à suivre à la MFA…