Le duel opposant le champion sortant, le Curepipe Starlight SC, au vice-champion, l’ASPL 2000, prévu demain à 16h au New George V Stadium, polarisera l’attention de cette neuvième journée de la Premier League de football. Cet après-midi, le Cercle de Joachim peut quant à lui accentuer son avance au général.
Battus tous deux lors de la huitième journée du championnat, l’ASPL 2000 et le Curepipe Starlight SC (CSSC) vont livrer sans doute un duel sans merci afin de tenter, d’un côté comme de l’autre, de renouer avec le succès. Toutefois, malgré sa défaite 0-1 face à l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers dimanche dernier, l’ASPL 2000 demeure deuxième au général (16 points), alors que le CSSC, qui a courbé l’échine devant l’AS Rivière-du-Rempart (ASRR) dimanche dernier toujours, compte seulement 11 points à son actif après huit sorties.
Cette joute ASPL 2000/CSSC s’annonce donc passionnante. Toujours est-il que si la formation curepipienne se présentera au complet. En revanche, tel ne sera pas la cas pour l’équipe de la capitale. En effet, elle sera privée de son latéral gauche, Michael Diolle, suspendu pour un match après son exclusion lors de sa défaite contre l’équipe flacquoise.
« Nous sommes conscients de notre situation. Nous avons laissé passer trop de points dans ce championnat, surtout dimanche dernier. Les joueurs se retrouvent maintenant devant leurs responsabilités. Même si tout reste encore à faire dans ce championnat, ce n’est pas une raison de perdre des points inutilement. En ce qui concerne notre match de demain, cela ne va pas être facile. Ce sera compliqué mais nous devrons sortir avec quelque chose », fait ressortir Sydney Caëtane, entraîneur de l’ASPL 2000.
Du côté des Curepipiennes, la prudence est de mise. Les protégés de Fidy Rasoanaivo se remettent graduellement de leur déroute face à l’ASRR. Le CSSC, qui a un effectif intéressant, n’arrive toutefois pas à trouvers ses repères jusqu’à présent. « Les joueurs digèrent déjà mal la défaite contre l’ASRR. Maintenant, nous ferons face à l’ASPL 2000 qui, à mon avis, est une bonne équipe ayant un bon jeu collectif, sans compter ses deux Camerounais. Nous sommes avertis. Mais nous devons réagir afin de ne pas nous laisser distancer au tableau », souligne le mentor curepipien.
L’autre formation curepipienne, à savoir le Cercle de Joachim, leader, peut accentuer son avance sur ses concurrents immédiats. Joachim affronte cet après-midi le Chamarel FC, dans l’unique match du jour. « Nous prenons chaque match avec le même sérieux. Les joueurs savent ce qu’ils ont à faire. Nous sommes contents d’être les leaders et nous ferons de notre mieux pour garder cette place aussi longtemps que possible », avance Joe Tshupula, entraîneur du Cercle de Joachim.
Le Pamplemousses SC affronte pour sa part le Petite Rivière-Noire FC demain à Germain-Comarmond. Une équipe de l’Ouest en difficulté lors des deux dernières sorties, ce qui pourrait faire l’affaire des joueurs d’Henri Spéville pour la reconquête du fauteuil de leader. Quant à l’AS Vacoas-Phoenix et l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Roves, ils en découdront demain à Auguste-Vollaire. Après leur victoire surprise sur l’ASPL 2000 lors de la récente journée, les hommes de Gaëtan Poché sont plus que jamais motivés afin de rester sur leur lancée.