Le secrétaire Général de la Mauritius Football Association (MFA) Didier Pragassa et l’entraîneur de la sélection nationale, Joe Tshupula, ont animé conjointement une conférence de presse vendredi au siège de la fédération à Trianon dans le cadre du match international des éliminatoires de la CAN 2017 contre le Ghana dimanche 5 juin au Stade Anjalay. Le sélectionneur du Club M a étalé sa liste de 25 pré-sélectionnés qui comprend des absents de poids mais aussi des joueurs appelés pour la première fois en sélection.
Ils étaient 27 au départ. Mais le gardien Kinsley Léopold qui ne s’est pas présenté aux entraînements qui ont débuté jeudi et le défenseur Guilbert Labonté qui s’est désisté à la dernière minute, la liste a été réduite à 25. Les cadres techniques n’ont pas encore décidé s’il faut remplacer les deux joueurs ou pas.  » Léopold n’a pas donné les raisons de son absence. De ce fait, il s’est automatiquement exclu de la sélection. Je ne sais pas s’il est fâché, mais moi je ne le suis pas. Il faut que les joueurs comprennent qu’on essaie de leur inculquer des valeurs et qu’il faut faire montre d’une discipline. Quant à Labonté, en raison des ses obligations prefessionnelles et personnelles, il ne fera pas partie de l’équipe. C’est un choix qu’il a fait et que je respecte », affirme Joe Tshupula.
Toujours en ce qui concerne les absences, Andy Sophie qui défend les couleurs de l’AS St-Louisienne à la Réunion n’a pas été retenu à la grande surprise générale. Maurice devra ainsi faire sans lui en attaque mais pourra compter sur  Gianno Li Tien Kee, Garry Noël et Jesson Rungasamy. Pour l’entraîneur belge, la décision de se passer de Sophie est justifiée.  » Il ne figure même pas dans les 11 premiers de l’AS St Louisienne. Avec son équipe à la Réunion, il n’a pas eu suffisemment de temps de jeu contrairement aux autres attaquants qui ont tous marqués lors de leurs derniers matches avec leur équipe respective en championnat  mauricien », explique-t-il. À savoir qu’Arnaud Stafford n’a pas été appelé pour cause de blessure.
Des expatriés en renfort
Six Mauriciens qui évoluent à l’extérieur ont été convoqués, à savoir les frères Jonathan et Kévin Bru, qui sont rentrés au pays hier en provenance du Vietnam et d’Angleterre respectivment. Garry Noël, sociétaire du First Vienna en première division autrichienne et Kylian Yrnard, de Belgique arrivent demain. Convoqué pour la première fois, Kevin Chan Yu Tin, joueur de Lakeshore Soccer Club au Québec, apportera son savoir-faire au milieu du terrain tout comme le Franco-Mauricien, Arrassen Raggaven. Ce dernier évoluait en 9e division de France avec le Racing Club de Fontainebleau avant d’être libéré par son club.
Ce groupe de 26 pré-sélectionnés qui seront en stage bloqué à partir de demain à Trianon ont le soutien de leur entraîneur.  » J’ai une totale confiance en cette équipe. Elle n’est pas là par hasard, ces garçons ont prouvé qu’ils méritent leur place. Cependant, il va falloir travailler car nous allons nous mesurer à une grosse pointure du football mondial. Nous allons jouer le coup à fond sans se focaliser sur les performances des autres équipes. Puis cette joute contre Ghana sera l’occasion pour nous de voir où nous en sommes dans notre progression », avance l’ancien entraîneur du Cercle de Joachim. Cependant, seulement 18 Mauriciens seront retenus pour affronter les Black Stars.
Le Club M qui se trouve à la troisième place du groupe H avec six points au compteur devra lutter s’il veut se qualifier pour le prochain tour car seuls les deux meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour la phase finale de la CAN.  » La pression venant des dirigeants et des fans est belle et bien là. Les joueurs et moi nous le sentons. D’ailleurs, on s’attend à recevoir une formation du Ghana très costaude et on doit s’attendre à une partie très difficile face aux Black Stars. À nous de surmonter tout cela et de tirer le meilleur de ce match », avoue Joe Tshupula.À savoir que le 9 juin, la sélection mettra le cap sur Namabie pour disputer la COSAFA Cup.