C’est dimanche prochain (16 juillet) que la sélection nationale de football croisera le fer avec l’Angola pour le compte de la manche aller des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018. Cette rencontre se tiendra au stade Anjalay à 15h30.
Un sursaut d’orgueil est attendu des locaux après la défaite face à cette même formation des Palancas Negras en match inaugural de la COSAFA Cup sur le plus petit score qui soit le mois dernier. Pour rappel, Quibeto avait trouvé la faille dans la défense mauricienne dès la 4e minute de jeu. Mais à la surprise générale, c’était la Tanzanie qui s’était qualifiée pour le prochain tour. Autant dire que les protégés de Joe Tshupula ne seront pas opposés à un « monstre » du continent. Certes, sur le papier, les visiteurs partiront avec l’avantage des pronostics, mais rien n’est encore joué, d’autant que la manche retour est programmée pour le 23 courant à Luanda.
Ce n’est un secret pour personne que les coéquipiers d’Adel Langue ont beaucoup de mal à voyager. L’idéal serait de faire un bon résultat à domicile pour effectuer un déplacement en toute sérénité. Cependant, force est de constater que nous n’en sommes pas encore là et que le Club M n’a pas été brillant dans le jeu en terre sud-africaine lors de la COSAFA, se faisant dominer par ses trois adversaires. Pour rappel, la particularité de ce tournoi est que seuls les joueurs évoluant dans un club de leur pays peuvent y participer. Espérons que le Club M ait tiré des enseignements de ce revers et qu’il soit beaucoup plus entreprenant cette fois.
D’ailleurs, la seule satisfaction de la rencontre s’est présentée à travers la performance du défenseur Marco Dorza, élu homme du match lors de la défaite contre l’Angola. Espérons qu’il soit encore une fois à la hauteur des attentes et qu’un attaquant ou un joueur à vocation offensive sortent du lot. Pour l’heure, c’est un défenseur ou plus souvent le gardien de but, Kevin Jean-Louis, qui volent la vedette. Ce serait bien que ça change, d’autant que ce n’est pas toujours bon signe qu’un défenseur ou un gardien récolte cette distinction.