Le Club M a été éliminé dimanche dernier du premier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 par le Kenya. En effet, battu à l’aller au stade St-François Xavier sur le score sans appel de 5 buts à 2, la bande à Joe Tshupula/Alain Happe a enregistré un nul vierge à l’extérieur dimanche dernier pour le match retour. Les coéquipiers de Jonathan Bru se concentre désormais sur les préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 avec l’objectif d’accrocher la deuxième place derrière le Ghana dans le groupe H.
En terre kenyane, les Mauriciens ont ramené un nul vierge. Autant dire que les chances de qualifications étaient minces pour les protégés du tandem Tshupula/Happe. Toutefois, Joe Tshupula a indiqué que les deux équipes ne méritaient pas de perdre. « Je tiens à féliciter mes joueurs qui ont donné le maximum. Ce n’était pas évident mais ils ont tout donné et je suis très fier. Je dirai tout simplement que pour ce match,  qu’aucune des deux équipes ne méritait  de perdre. Donc le match nul est un résultat logique sur l’ensemble de la partie ». Il soutient, « Les joueurs en sont sortis grandis de cette échéance. C’est bon pour eux de se frotter aux meilleures équipes africaines car il ne faut pas oublier que cette formation kenyane compte dans ses rangs des joueurs qui évolue dans les plus grands championnats ».
L’aventure s’arrête pour les locaux qui se concentrent désormais sur les éliminatoires de la CAN 2017. L’objectif est clair pour Joe Tshupula; il faudra tout mettre en oeuvre pour tenter d’arracher la deuxième place, synonyme de barrages. « Nous allons nous remobiliser pour nous concentrer sur cette échéance. L’épisode du Kenya est derrière nous. Il faut maintenant passer à autre chose et c’est bien évidemment la double confrontation contre le Rwanda qui est dans toutes les têtes », a conclu le sélectionneur national qui compte proposer un plan de travail avec le soutien de la Maurititius Football Association (MFA) pour préparer au mieux ces deux rendez-vous.
« Nous voulons nous battre pour cette deuxième place. Je pense que le coup est jouable mais il nous faudra bien négocier notre rencontre contre les Rwandais. Le Ghana fait figure d’épouvantail mais derrière, nous pouvons créer la surprise. Ce groupe est en train de grandir et est capable de réaliser de belles choses », a ajouté Joe Tshupula. Pour rappel, après la déculottée enregistrée à l’extérieur contre les Black Stars Ghanéens sur le score de 7 buts à 1, les locaux s’étaient bien repris en prenant la mesure du Mozambique au stade Anjalay sur le plus petit score qui soit grâce à Fabien Pithia.