Pas le temps de chômer pour la sélection nationale de football qui affrontera le Kenya le mercredi 7 octobre au stade Anjalay à 18h30 dans le cadre du premier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 qui se tiendra en Russie (14 juin-15 juillet). Les protégés du tandem Joe Tshupula/Alain Happe devront sortir une belle performance, pour ainsi rester dans la spirale positive de la victoire face aux Mozambicains.
Après avoir enregistré une victoire pour le moins inatendue face aux Mozambique (1-0) dans le deuxième match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017, les coéquipiers d’Andy Sophie auront cette fois-ci à se mesurer aux Kenyans lors du premier tour des préliminaires du Mondial 2018. L’objectif sera de rester dans la même dynamique que lors de la victoire contre les Mozambicains ou Fabien Pithia s’était illustré en inscrivant le but de la victoire à la sortie des vestiaires.
Le groupe effectuera d’ailleurs un rassemblement ce lundi à la Sepp Blatter Football House à Trianon afin de préparer cette échéance, qui s’acheminera jusqu’au match le mercredi 7 octobre. Le match retour est prévu pour le dimanche 11 octobre à Nairobi (Nyayo National Stadium). En ce qu’il s’agit de la formation kenyane, également surnommée ‘Les Harambee Stars’, elle est classée 123e mondiale devant le Club M (176e) et reste sur une défaite à domicile contre la Zambie sur le score de 2 buts à 1 dans le cadre des préliminaires du groupe E de la CAN 2017. Lors de son premier match, elle avait fait match nul contre le Congo (1-1).
Le capitaine de cette équipe est le solide milieu de terrain de Southampton (Premier League anglaise), Victor Wanyama (24 ans), qui avait été notamment double champion d’Écosse avec le Celtic Glasgow en 2012 et 2013. Il avait aussi été élu meilleur jeune joueur du mois de Scottish Premier League en décembre 2011. Son frère cadet, McDonald Mariga, milieu de terrain de Parme est également l’un des fers de lance de la sélection au même titre que l’attaquant d’Al Nasr Dubaï,et de Dennis Oliech. Les Kenyans n’ont jamais pris part à la phase finale de la Coupe du Monde mais ils ont disputé 5 phases finales de la CAN soit en 1972, 1988, 1990, 1992 et 2004 (1er tour).
Tout comme le Club M, qui avait connu une mauvaise expérience contre les Black Stars Ghanéens (match perdu à l’extérieur sur le score de 7 buts à 1), la plus large défaite des Harambee Stars étaient de 13 à 0 face à cette même équipe. Mais cela remonte au 12 décembre 1965. En cas de victoire, les locaux affronteront le Cap Vert au tour suivant. Une autre paire de manche. Mais nous n’en sommes pas encore là. Il faudra d’abord passer le cap kenyan qui ne sera toutefois pas une mince affaire. Mais après le succès étriqué contre le Mozambique, nous sommes en droit d’y croire. Une victoire serait d’ailleurs la bienvenue.