Deux matches en retard sont prévus pour le compte de la sixième journée de la Premier League de football. Aujourd’hui, l’AS Vacoas-Phoenix joue contre Savanne SC, à 18h30 à Auguste-Vollaire, et demain l’ASPL 2000 sera opposé à l’AS Rivière-du-Rempart, à 18h30 à Anjalay.
Cette affiche ASVP/Savanne SC s’annonce déterminante pour les deux protagonistes. Si les Vacoassiens restent sur un nul blanc lors la dernière journée, en revanche, les Savannais ont subi une défaite face au Curepipe Starlight SC (3-1) au Vélodrome.
Pourtant, les Sudistes avaient le moral au beau fixe après leur sacre dans la Republic Cup. Mais dimanche dernier, l’équipe avait visiblement du mal à trouver ses automatismes. Prakash Parmanund, coach du Savanne SC, est déçu par la piètre performance de ses joueurs.
Il sait que la situation sera encore plus difficile si son équipe commet à nouveau un faux pas. Face à l’ASVP, il n’écarte pas la possibilité de remanier son équipe. « Dimanche dernier, il manquait cette cohésion habituelle. Les joueurs ont commis trop d’erreurs. Il est temps de rectifier le tir. »
Même si la formation vacoassienne est moins bien placée au classement, Prakash Parmanund prend ce match au sérieux. Pour lui, une victoire est impérative. « Il nous faut absolument garder le contact avec la tête du classement afin de retrouver d’abord le podium et ensuite viser le fauteuil de leader. Pour cela, il nous faut gagner et les joueurs en sont conscients », fait-il ressortir.
Après son 0-0 face aux PAS Mates dimanche dernier, la bande à Maurice Andriamandranto se trouve également en difficulté. Dixième au général, les coéquipiers de Jean-Pierre Cerveaux devront se méfier du Savanne SC, qui se présente comme une bête blessée.
Le coach vacoassien a exprimé ses inquiétudes concernant le manque réussite de ses attaquants. Pour gagner il faut marquer. « Notre secteur offensif est à revoir. Nous n’arrivons pas à faire la différence au dernier moment. Nous devrons redoubler d’efforts pour ne pas passer à côté de la plaque. »
En ce qui concerne la confrontation de demain entre l’ASPL 2000 et l’AS Rivière-du-Rempart, tout porter à croire que la première nommée partira avec un léger avantage. Mais les troupes de Fidy Rasoanaivo doivent se méfier de la formation nordiste, maîtresse dans l’art d’endormir ses adversaires avec son jeu lent pour porter ensuite des attaques subites.
« Après notre participation à l’UFFOI, je pense que les joueurs ont gagné en expérience. On le constatera demain face à l’AS Rivière-du-Rempart. Nous sommes déterminés à décrocher les trois points en jeu et monter au classement », indique le coach de l’ASPL 2000.
Tony François, entraîneur-joueur de l’AS Rivière-du-Rempart, considère que son adversaire est costaud et que ses joueurs pratiqueront leur jeu en fonction de l’adversaire.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
CAF : Quatuor mauricien pour
FC Platiniums/El Merrikh

L’arbitre Rajindraparsad Seechurn dirigera le match entre les Zimbabwéens de FC Platiniums et les Soudanais d’El Merrikh dimanche dans le cadre des 16es de finale aller de la CAF Champions League. Le corp arbitral local est composé également de Balkrishna Bootun, Vivian Vally (arbitres-assistants) et Gunesh Chutooree (quatrième arbitre). Ils mettent le cap sur le Zimbabwe via l’Afrique du Sud demain ou vendredi.