La finale de la Coupe de la République se jouera aujourd’hui à 15h au stade George V. Initialement programmée pour le 14 avril, cette affiche entre le Curepipe Starlight et le Pamplemousses SC avait été renvoyée à cause du mauvais temps. C’est finalement deux semaines plus tard que cette finale entre les Curepipiens et les Nordistes se jouera. Ce sera le premier trophée à être décerné cette saison en attendant celui du champion dans une semaine. L’occasion est belle pour le Curepipe Starlight de réaliser le doublé.
Une semaine après l’officialisation de son sacre en championnat, le Curepipe Starlight part à la recherche d’un deuxième trophée cette saison. Quant au Pamplemousses SC, il vise cette coupe pour sauver les meubles et gommer une saison catastrophique. Champion de Maurice pour la troisième fois de son histoire, le club de la ville lumière vise donc le doublé. Ce qui est dans les cordes des Curepipiens qui viennent de battre le Pamplemousses SC en championnat il y a une dizaine de jours. Le score s’était soldé sur le score de 3 buts à 1. « Avec le titre de champion d’ores et déjà en poche, nous abordons cette finale plus en confiance, avec moins de pression et aussi plus sereinement», déclare l’entraîneur malgache du Curepipe Starlight, Fidy Rasoanaivo.
L’entraîneur malgache pourra compter sur un effectif au grand complet. L’armada offensive de cette formation est très impressionnante depuis le début de la saison et elle sera très difficile à contrer. Les Rija, Bransuice, Agathe et autres Pithia voudront certainement faire parler la poudre. Mais le dernier nommé, souffre actuellement d’une petite douleur aux adducteurs. « Nous allons tout entreprendre pour faire trembler les filets adverses. Nous avons inscrit 4- buts en championnat mais nous pouvions en marquer plus. Nous allons continuer sur cette même dynamique contre le Pamplemousses SC. L’objectif c’est le doublé. Nous avons été forts en championnat et maintenant nous allons confirmer dans la Coupe de la République », fait ressortir l’un des attaquants phare de cette formation curepipienne, Fabrice Pithia.
« Cette finale est une belle occasion de nous rattraper car il est clair qu’on n’a pas été vraiment à la hauteur des espérances en championnat. Autant remporter ce trophée pour sauver la mise cette saison », affirme le coach de Pamplemousses SC, Henri Spéville. Ce dernier soutient toutefois que ce ne sera pas une mince affaire de rivaliser avec la formation de la Ville Lumière. « C’est une équipe complète avec un potentiel offensif énorme. Ils sont incroyablement efficaces devant le but, chose qui nous fait cruellement défaut. Mais nous ne viendrons certainement pas en victimes expiatoires. Nous sommes arrivés en finale et nous voudrons aller jusqu’au bout. Le moral est au beau fixe et nous exploiterons la moindre petite faille du CSSC. Elle aura certainement le monopole du ballon. Nous le savons. Nous attendrons le bon moment pour frapper. Nous aurons des occasions dans cette partie », souligne le coach nordiste. Il est à noter que le vétéran Kersley Appou et le remuant Guillaume Sockalingum sont incertains pour cette partie.
Qui réussira la passe de trois dans cette Coupe de la République ? Les deux finalistes visent ce trophée pour la troisième fois de leur histoire. Le Curepipe Starlight l’a gagné en 2007 et 2008 alors que Pamplemousses SC l’a remporté en 2010 et 2011. Quant à la ligue, entre une équipe qui vise le doublé et une autre qui tente de ne pas finir la saison bredouille, ça promet. On devrait assister à une très belle finale entre les Curepipiens et les Nordistes car l’enjeu est quand même important.