Le Championnat de Football de Super Cup de la Fédération Mauricienne des Sports Corporatifs a connu son dénouement mardi dernier avec la dernière rencontre mettant aux prises le leader Wastewater Management Authority (WMA) à Pad & Co au stade Anjalay. C’est le dernier nommé qui l’a emporté sur le score de 4 buts à 2 et conserver son titre de champion, la 6e de son histoire et la 3e consécutive.
L’équipe de construction et génie civil avait la lourde responsabilité de s’imposer dans cette joute car elle accusait deux points de retard sur la Wastewater Management Authority. Cette dernière formation avait réalisé, avant la joute fatidique, un parcours parfait avec 8 victoires en 8 sorties possédant la meilleure attaque et défense pour 35 buts marqués et 3 encaissés. Pad & Co avait pour sa part enregistré un match nul et sept victoires. Le leader n’avait besoin que d’un match nul pour être champion de Super Cup mais force est de constater que le tenant du titre ne l’entendait pas de cette oreille.
La rencontre a démarré tambour battant avec les deux équipes se rendant coup pour coup. Pad & Co allait rapidement faire le break en menant par 2 buts à 0 suite à des réalisations de Jean-Bernard Jubeau (18e) et Fabien Pithia (31e). On pensait alors que le champion en titre avait fait le plus dur mais son adversaire allait réagir par l’intermédiaire du talentueux Christopher L’Enclume trois minutes après le but de Pithia. 2-1 à la mi-temps. Tout restait encore à faire. Au retour des vestiaires, WMA allait mettre 12 minutes pour remettre les pendules à l’heure grâce à Hailey Appadoo (57e).
Mais Pad & Co n’avait pas encore dit son dernier mot avec un coaching payant avec l’entrée de Yannick Macoa. Ce dernier allait être le héros de son équipe en signant un beau doublé à la 65e et 76e minutes du jeu. Pour info, il évolue au poste de gardien de but au sein de l’effectif du Curepipe Starlight dans le championnat de première division. Ce qui est très paradoxal. Pad & Co conserve son titre de champion mais s’est fait peur. Autant dire que le suspense était à son comble jusqu’à la dernière journée, ce qui a rendu le championnat très attrayant. D’habitude, Pad & Co est toujours sacré dans un fauteuil mais ce précieux succès contre la WMA rend ce titre encore plus prestigieux pour Macoa et consorts.
Dans les autres rencontres, l’on retiendra la victoire de Cargo Handling Corporation (CHC) en Premier League aux dépens de Airports of Mauritius Ltd sur le score de 3 buts à 0 lundi dernier au stade Germain Comarmond (Bambous). Le match entre Grays et Médine a par ailleurs été renvoyé à une date ultérieure. Pour rappel, c’est la Mauritius Commercial Bank (MCB) championne de Premier League, qui accèdera en Super Cup la saison prochaine. Son dauphin Grays, disputera un match de barrage contre l’avant-dernier de la Super Cup. À l’exception des deux premiers , le classement pourrait être modifié dans les jours qui viennent suite à la protestation de l’équipe de Transinvest par rapport à son match joué contre la Mauritius Freeport Development (MFD).