Place aux demi-finales de la Republic Cup ce soir (18h) avec deux matches très alléchants. Petite-Rivière-Noire FC croisera le fer avec le Roche-Bois Bolton City au stade Anjalay, alors que le Pamplemousse SC et GRSE Wanderers en découdront pour une place de finaliste au stade de St François-Xavier à Port-Louis.

Les amateurs du ballon rond seront servis dans ce dernier carré 2020. Au stade St François-Xavier, le tenant du titre Pamplemousse SC affronte la solide équipe de GRSE Wanderers. Si les Nordistes, également champions de Maurice, connaissent une saison compliquée, leur adversaire du jour plane sur un petit nuage depuis dimanche, à la suite de sa victoire 3-1 face au RB Bolton City délogeant du coup leur victime du jour de son fauteuil de leader de la Super League.

Toutefois, un match de coupe n’est jamais joué d’avance. Même si la bande à Colin Bell s’est inclinée à deux reprises (0-3 et 0-2 en championnat) devant les « Rastas » (Wanderers), elle a néanmoins avancé dans la Republic Cup, signant une grosse victoire en quart contre le Savanne SC (6-2). Mais ce soir, la tâche s’annonce plus compliquée pour les coéquipiers de Kevin Perticot.

De son côté, les Wanderers semblent être intouchables surtout face à une équipe qui est dans le doute et qui n’arrive pas à enchaîner les bonnes performances. Le promu, qui a surpris plus d’un, a su s’imposer face aux meilleurs de la Super League. Il a maintenant comme ambition une place en finale de la Republic Cup pour sa première saison dans l’élite.

Dans l’autre match, RB Bolton City, défiera PR Noire FC dans le nord du pays. Les deux équipes se sont rencontrées une seule fois dans le championnat et ont dû se contenter d’un match nul (2-2). Néanmoins, lors de cette rencontre, l’équipe de la capitale a dû évoluer à 10 après l’expulsion d’un des siens. Si on se fie aux statistiques de la Super League, les Roche-Boisiens devraient (logiquement) s’imposer. Mais leur petit match face aux « Rastas » dimanche, leur a porté un coup au moral.

En ce qu’il s’agit de PR Noire FC, l’entraîneur Curtis Calembé, a su trouver les mots pour redynamiser son équipe, comme lors des quarts face à l’Association Sportive de Vacoas Phoenix, où les coéquipiers d’Andy Patate, ont montré du caractère et de solidarité collective.


Démission du secrétaire général de la CAF

Moins d’un an après le limogeage de son prédécesseur, Amr Fahmy, le secrétaire général de la Confédération africaine (CAF), Mouad Haiji, a démissionné hier. Cela confirme la crise que traverse l’instance, dont le président, Ahmad Ahmad, est notamment accusé de corruption. Le Marocain Mouad Haiji, qui avait pris ses fonctions en avril 2019, a invoqué des « raisons personnelles ». Il avait succédé à Amr Fahmy, limogé après avoir accusé, de corruption et de harcèlement sexuel, auprès du comité d’éthique de la FIFA, le président de la CAF, Ahmad Ahmad. Une enquête est encore en cours, mais aucune procédure d’accusation n’a encore été lancée contre Ahmad, qui a toujours nié tout délit et a été interrogé par la police française en juin dernier.