À neuf jours des 10es Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI), les problèmes perdurent aux stades George V (Curepipe) et Auguste-Vollaire (Flacq). Alors que ces deux infrastructures accueilleront les différentes rencontres de football lors de cette compétition interîles, les terrains ne sont toujours pas aux normes de sécurité.

Alors que le Club M jouera son premier match du groupe A face aux Seychelles le 18 juillet, un jour avant la cérémonie d’ouverture des JIOI, les démarches administratives ne sont toujours pas réglées. Selon une source fiable, les fire certificates aux deux stades n’ont toujours pas été approuvés par les pompiers. « Je pense que c’est une question de temps avant de le recevoir. Nous avons relancé à plusieurs reprises les pompiers, et c’est lorsque le contracteur responsable des deux stades aura terminé avec les rénovations que nous pourrions avoir un retour des autorités concernées », fait-on ressortir du côté de la Mauritius Football Association.

Un autre point important est à faire ressortir : le problème des terrains. La situation actuelle de la pelouse de Georges V est inquiétante. L’herbe tarde à pousser à certains endroits et avec l’accumulation des matches, les joueurs risquent d’évoluer sur un terrain boueux. Surtout que la région de Curepipe est connue pour son taux élevé d’humidité. Autant dire que c’est une course contre la montre que doit disputer le Comité d’organisation des Jeux des îles.

Rappelons que trois matches sont prévus le 18 juillet. À 12h30, le Club R sera face aux Maldives et les Mahorais Comoriens à 15h30 au stade Auguste-Vollaire à Flacq, alors que le Club M jouera contre les Seychelles à Curepipe à 15h30. Concernant le groupe dirigé par Akbar Patel, la sélection mauricienne sera dévoilée en fin de semaine. 20 joueurs défendront alors le quadricolore.