Ni vainqueur ni vaincu dans le duel curepipien entre le Cercle de Joachim et le Curepipe Starlight SC (CSSC), hier après au New George V Stadium, dans un match comptant pour la troisième journée de la Premier League de football. L’ASPL 2000 garde le fauteuil de leader malgré son match nul contre l’AS Vacoas-Phoenix (1-1).
1-1. C’est sur ce score sur lequel Joachim et CSSC se sont quittés dans une rencontre bien engagée et par moment virile. Ce résultat de parité n’arrange certainement pas les choses pour les deux formations, particulièrement pour le champion en titre qui se retrouve désormais dernier dans la première partie du tableau.
Joachim, qui a bien contrôlé la rencontre, n’a pas su préserver son mince avantage obtenu dès la 23e minute de jeu sur un tir en force à ras de terre de Guiyano Chiffone dans un angle presque fermé (1-0, 23e). Joachim a quasiment dominé son adversaire en première période avec les occasions que se sont notamment procuré Issa Nazarali (28e) et Yannick Dig-Dig (41e).
Mais avec la pression de l’adversaire, l’entraîneur du CSSC a dû faire deux changements en l’espace de onze minutes en première tranche afin de stabiliser l’équipe avec les entrées de Chandrayah Veeranah (26e) et de Zoubair Rummun (37e). Le CSSC parvint même à rétablir l’équilibre lorsque Fabrice Agathe transforma un penalty suite à une faute de Stewart St Louis sur Zoubair Rummun (1-1, 78e).
Sur l’ensemble de la rencontre, la bande à Joe Tshupula a dominé son rival, mais ses joueurs n’ont pas pu concrétiser les occasions qu’il se sont procurées, dont la dernière est à mettre à l’actif de Guiyano Chiffone, qui vit son coup franc détourné d’une claquette par un Frédéric Bégué bien inspiré et qui a effectué un bon match.
« Nous n’avons pas su conserver notre acquis. Nous devrons travailler sur la gestion du résultat. C’est la deuxième fois qu’on se fait rattraper au score dans le dernier quart d’heure de la rencontre. Mais je suis satisfait quand même puisque les joueurs ont effectué un bon match. Dommage que nous n’avons pas pu concrétiser les occasions. Nous avons encore du travail et on peut encore progresser », fait ressortir Joe Tshupula, entraîneur de Joachim.
S’en sortir avec un match nul dans de telles conditions ne peut que satisfaire Fidy Rasoanaivo. Le CSSC avait débuté la rencontre avec une composition peu habituelle en raison de certaines indisponibilités, notamment celles de Fabrice Pithia et Patrick Aimée. « Nous faisons face à des blessures. Cela ne m’a pas permis de présenter mon équipe type. Mais nous avons pu malgré tout arracher un point à l’adversaire. Ce qui n’est pas mauvais compte tenu de notre situation », a-t-il souligné.
Dans les autres rencontres de ce troisième acte, le Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) et le Chamarel FC ont réalisé la meilleure opération. PRNFC a enregistré son premier succès en championnat en battant Roche Bois Bolton City sur le score 3-1. Dans le duel des néopromus, le Chamarel FC a obtenu une victoire confortable e 4-2 aux dépens de l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers.
L’ASPL 2000 reste en tête au général malgré le nul concédé face à l’AS Vacoas-Phoenix. De son côté, le Pamplemousses SC a raté une opportunité de ravir les commandes à la formation de la capitale, les hommes d’Henri Spéville ayant été accrochés par l’AS Rivière-du-Rempart (1-1) et demeurant donc en deuxième position.