L’affaire des matches truqués en Second Division League logée en cours par le président de Stanley United, Anzal Hosenbocus, a été renvoyée à nouveau. Elle sera entendue le 2 juillet du fait que la Mauritius Football Association (MFA) n’a pas encore soumis son contre-affidavit.
Entendue une première fois le 3 juin devant le Senior Puisne Jugde Keshoe Parsad Matadeen, l’affaire avait été reportée à hier. Vue que la MFA n’est pas encore prête, l’affaire sera entendue le mois prochain.
Pour rappel, le dirigeant de Stanley United avait mis une injonction contre la MFA lui empêcher sa relégation en régional. Il a aussi  accusé le président de la MFA d’avoir fixed des matches de la dernière journée de la D2.
Dans le sillage des allégations de matches truqués, Anzal Hosenbocus a consigné aussi une déposition au CCID. Une autre a été faite tout récemment par trois dirigeants du club rose-hillien au cours de laquelle ils ont impliqué deux autres membres du comité directeur de la MFA.
Pendant ce temps, le Fact Finding Committee (FFC) institué par la MFA suite à la demande de Stanley United pour faire la lumière sur ce scandale n’a toujours pas pris son envol. Me Roshi Bhadain, désigné pour présider ce FFC, n’a pas pu rencontrer ses interlocuteurs hier pour discuter les modalités.
Il se chuchote qu’il devrait avoir une rencontre cet après-midi avec le président par intérim de la MFA, Mustapha Chitbahal, pour finaliser le dossier afin de démarrer les travaux.
Roshi Bhadain devra par la suite choisir ses deux assesseurs avant de débuter son enquête.