Alors que la toute première ligue professionnelle de football à Maurice commence à prendre forme, une des équipes participantes, en l’occurrence l’AS Quatre Bornes, est privée de terrain d’entraînement jusqu’au 27 septembre. Raison invoquée par la mairie de la ville des Fleurs : le stade Guy-Rozemont, utilisé pour un concours de Jumping Show dimanche dernier, est mis en ce moment en quarantaine pour des raisons sanitaires.
Benjamin Fidèle et Laval Drack, respectivement président et secrétaire de l’AS Quatre Bornes, sont montés au créneau pour se plaindre de cette décision sans préavis de la mairie de Quatre-Bornes qui affecte la préparation de son équipe.
« Nous sommes pris au dépourvu. Nous nous entraînons au stade Guy-Rozemont deux fois par semaine. Notre préparation pour la nouvelle saison, de surcroît la première ligue professionnelle à Maurice, a débuté en juillet sous la supervision de Benjamin Théodore, assisté de Mario Dorza. Or, un simple coup de téléphone du supervisor du stade nous a informé que cette infrastructure sportive est mise en quarantaine, la mairie ne voulant prendre aucun risque d’une éventuelle maladie de ces chevaux qui ont participé à un Show Jumping dimanche dernier ».
Le stade, qui ne sera ouvert qu’à partir du samedi 27 septembre prochain, les dirigeants de l’ASQB multiplient des démarches afin d’avoir entretemps à leur disposition un terrain d’entraînement. « Nous essayons du côté de La Source. Mais il y a également un problème de transport pour le déplacement des joueurs. Nous faisons un appel auprès de la mairie de Quatre-Bornes pour nous faciliter les choses afin que notre préparation ne soit pas tronquée ».
Ce club connu auparavant comme Ste Brigitte SC a été créé en 1956 avant d’être rebaptisé AS Quatre Bornes dans la foulée de la régionalisation en 2001.