Le néopromu La Cure Sylvester a bousculé la hiérarchie en battant 1-0 le Cercle de Joachim, champion sortant, hier après-midi au New George V Stadium pour le compte de la 5e journée de la Barclays Mauritius Premier League de football. L’équipe port-louisienne décroche du coup son premier succès chez l’élite. L’unique but de la rencontre a été inscrit par Jean-Yves Noumé sur penalty à la 2e minute.
Visiblement, rien ne va plus du côté du Cercle de Joachim. Déjà mal en point depuis le début du championnat version professionnelle, la formation curepipienne a chuté devant l’équipe de La Cure Sylvester, qui a certes décroché son premier succès de la saison, mais qui a aussi démontré depuis le début du championnat qu’elle a le potentiel pour rivaliser avec les meilleurs. Il suffit d’analyser ses scores réalisés jusqu’ici pour comprendre que le groupe de Gino Labutte n’a pas usurper sa place au sein de l’élite.
Le mental de fer des joueurs de La Cure Sylvester a fini par faire la différence face à une équipe de Joachim qui arrive difficilement à développer son jeu collectif. Face à un adversaire combatif, les Curepipiens n’ont pas eu les coudées franches. L’équipe de la capitale a ouvert le score dès le début de la rencontre grâce à un penalty converti par Jean-Yves Noumé suite à une main du milieu Steeven Laid (1-0, 2e). Les Port-Louisiens ont tenu bon jusqu’au bout afin de préserver ce mince acquis dans ce match à la fois intense et marqué par pas mal d’occasions.
Le capitaine du Cercle de Joachim, Denis Dookee, est passé à deux doigts de trouver l’égalisation mais son coup franc bien tiré fut détourné par un Yannick Macoa des grands jours (8e). L’attaquant nigérian de l’équipe port-louisienne Issac Ebhohimen força Christopher Caserne à la parade sur un tir dangereux (15e). Sur une balle détournée, le milieu curepipien Christopher L’Enclume souleva trop son tir alors qu’il était bien placé aux abords de la surface (32e).
En seconde période, La Cure Sylvester n’a pas baissé de pied. Les joueurs de Gino Labutte ont continué à taquiner la défense adverse, se créant quelques bonnes occasions, notamment avec Emmanuel Selmour (48e) et Moses Obonogwu (85e). Toujours est-il que le Cercle de Joachim avait l’opportunité de mettre les pendules à l’heure dans les arrêts de jeu, lorsque l’arbitre accorda un penalty pour une bousculade de Joanick Echazar sur Guillano Julie, qui était en pleine course dans la surface. Mais le capitaine curepipien Denis Dookee vit son tir repoussé de fort belle manière par Yannick Macoa.
« Mes joueurs ont joué avec les tripes aujourd’hui (Ndlr : hier). Ils ont tout donné afin de décrocher notre première victoire. Depuis quelques semaines, on sentait qu’une victoire était toute proche puisque nous avons perdu à chaque fois par des scores étriqués. L’équipe commence à s’adapter en Premier League. Maintenant, nous sommes encore plus confiants de pouvoir mieux faire. Cette victoire a provoqué le déclic et nous espérons continuer sur cette lancée », fait ressortir Gino Labutte, entraîneur de La Cure Sylvester.
Joe Tshupula, entraîneur du Cercle de Joachim, se dit déçu de cette performance et espère remédier au plus vite à la situation chaotique dans laquelle se trouve son équipe.