L’aventure de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 a pris fin prématurément pour Maurice. Après sa défaite 0-1 enregistrée à l’aller à Nouakchott, le Club M s’est incliné à nouveau devant  la Mauritanie 0-2 hier au New George V Stadium, dans le cadre de la manche retour du premier tour de cette compétition. Au combiné, les Mauritaniens  l’emportent 3-0 et décrochent leur billet pour accéder au second tour.
Un pressing en hauteur exercé dès l’entame de la rencontre par les hommes de Patrice Neveu a donné du fil à retordre aux joueurs d’Akbar Patel de sortir de leur tanière causant même un certain affolement dans le camp mauricien. Il aura fallu cependant au moins une bonne dizaine de minutes à Colin Bell et ses coéquipiers pour pénétrer timidement le camp adverse, mais avec un peu de précipitation dans leurs actions.
Malgré leur mince avantage, on pouvait constater que les « Mourabitounes » n’étaient pas venus jouer le résultat. Ce sont eux qui ont pris les initiatives offensives avec notamment un premier  tir de l’attaquant de Bastia (D1 française), Adama Ba, auteur du but à l’aller.
« Pour se mettre à l’abri, il fallait impérativement faire un bon résultat. L’objectif était de décrocher une victoire face à l’équipe de Maurice. Je dois féliciter mes joueurs pour leur prestation face à un adversaire qui a joué jusqu’au bout », a fait ressortir l’entraîneur de la Mauritanie.
Les coéquipiers d’Oumar N’Diayé, qui ne lâchaient rien, allaient couper l’herbe sous le pied des Mauriciens lorsque Demba Sow reprit d’un tir instantané des 25 mètres — suite à un mauvais renvoi de la défense locale sur un corner d’Ahmed Sam —  qui laissa pantois Aboobakar Augustin (1-0, 38e). Ce but compliqua davantage la tâche du Club M dans sa quête d’une qualification.
« Faut-il reconnaître que ce but est venu à un mauvais moment puisque nous avons prévu de débuter la seconde période tambour battant?? Il a fallu revoir notre plan de jeu pour aborder la suite de la seconde tranche», a reconnu Akbar Patel.
Évoluant un cran au-dessus des Mauriciens, les Mauritaniens ont maîtrisé la majeure partie de la seconde mi-temps, et ce malgré l’entrée successive de Fabrice Pithia et de Kersley Appou du côté mauricien.
Les Mauritaniens ont effectué au moins cinq tir cadrés notamment avec Ahmed Khalil (54e et 69e), Adama Ba (55e et 61e) et  Ahmed Sam (68e). Alors qu’on jouait le temps additionnel et que la Mauritanie avait déjà la qualification en poche. Ahmed Khalil, profitait d’une erreur défensive de Bruno Ravina, pour crucifier le Club M .
La Mauritanie valide ainsi son ticket pour le prochain tour,  prête à aller jusqu’au bout de son rêve pour disputer une première phase finale de la CAN de son histoire au Maroc en 2015.