La Mauritius Football Association (MFA) a consigné une déposition au Central CID (CCID) lundi en début d’après-midi en ce qui concerne les conclusions du rapport réalisé par Insight Forensics Ltd sur les Gold Projects II & III de la FIFA.
La décision d’aller de l’avant pour l’institution d’une enquête policière relève du comité directeur de la MFA, qui a pris la décision tout récemment de référer l’affaire à la police afin de faire la lumière sur les irrégularités financières comme souligné dans le rapport d’Insight Forensics Ltd.
Cinq membres de la MFA, nommément Bhurdwaz Mungur, secrétaire du comité directeur, Samir Sobha, Mustapha Chitbahal, Ozair Jaunoo et Rahman Furjun, ont été au CCID pour consigner une déposition.
« Nous avons représenté la MFA. Nous avons consigné une déposition afin que la police enquête sur cette affaire en se basant sur le rapport des Goal Projects II & III. C’est à la police de faire son travail maintenant », a déclaré Bhurdwaz Mungur au Mauricien.
Selon nos informations du côté des Casernes centrales, à l’heure actuelle, aucun membre incriminé dans le rapport d’Insight Forensics Ltd n’a encore été convoqué pour des auditions préliminaires. Il nous revient que le CCID n’est pas en possession du rapport. Les membres de la MFA présents au CCID lundi ont tout simplement laissé les recommandations du rapport. C’est à la police maintenant de contacter Insight Forensics Ltd pour se procurer une copie.
En septembre de l’année dernière, la MFA avait décidé d’aller de l’avant pour faire la lumière sur la gestion des Goal Projects II & III (entre novembre 2006 et décembre 2010). Ce rapport, a-t-on appris, relève plusieurs cas d’irrégularités. Avec l’absence de procès-verbaux, il se trouve que le comité exécutif de la MFA d’alors n’était presque pas mis courant des décisions prises, particulièrement sur le plan financier, par le sous-comité chargé de ces projets.
Le coût des Goal Projects II & III, approuvés par le Goal Bureau de la FIFA, était estimé à $ 400 000 (?Rs 12M) chacun. Ces projets avaient pour but la contruction du centre technique, des terrains de football avec des facilités d’éclairage et aussi d’améliorer le bloc administratif, entre autres.