De nouvelles élections seront bel et bien organisées au plus tard le 30 septembre à la Mauritius Football Association (MFA) pour désigner un nouveau comité directeur. Selon nos informations, la MFA a obtenu les garanties de la FIFA pour aller de l’avant.
La MFA était dans le doute quant à la légitimité de nouvelles élections en raison des procédures entamées par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour introduire une nouvelle Sports Act. La MFA avait alors sollicité l’instance de Zurich pour connaître la marche à suivre et obtenir des garanties que le prochain comité directeur serait reconnu à part entière, surtout à Maurice. Après les sollicitations de la MFA auprès du MJS, ce dernier devrait reconnaître les élections.
Ainsi, l’actuel comité directeur de la MFA se réunit cet après-midi pour discuter des procédures entamées pour les prochaines élections. Mais avant de passer au scrutin national, les douze comités régionaux de Maurice et celui de Rodrigues devront d’abord tenir leurs élections.
« Selon les règlements, il nous faut au moins quarante jours pour organiser les élections entre les régions et la nationale. Je pense que nous avons le temps pour le faire. Cet après-midi, nous discuterons des modalités et nous respecterons nos engagements auprès de la FIFA », a déclaré le président par intérim de la MFA, Mustapha Chitbahal. Chaque région devra élire trois délégués pour se faire représenter au niveau national. Ce qui veut dire que les élections réuniront 39 délégués.
La MFA a adopté pour de nouveaux statuts de la FIFA à l’occasion d’une assemblée générale spéciale le 28 août 2012. Après un moment de doute, les délégués se sont mis d’accord pour les adopter à l’unanimité et ce, grâce à des consultations et surtout à l’intervention de Primo Corvaro, Head of Members Associations de la FIFA. Deux autres membres de la FIFA étaient présents lors de cette assemblée, à savoir le Camerounais Prosper Abega et le Boswanais Ashford Mamelodi.
Primo Corvaro avait expliqué que les statuts de la FIFA sont en vigueur depuis le 29 août mais qu’il existe une clause transitoire en ce qui concerne le fonctionnement du comité directeur de la MFA qui reste avec douze membres.
« Pour le moment, ces statuts ne touchent pas le comité directeur dans la mesure où les élections devront avoir lieu. Cela dit, le comité directeur passera à ce moment-là de 12 à 15 membres. Il faut savoir que les membres, une fois élus pour faire partie du comité directeur, n’auront plus le droit de se présenter à l’assemblée générale en tant que délégués durant leur mandat », avait fait ressortir le Head of Members Associations de la FIFA.