Comme le dit l’adage, «cent ans pour le voleur et un jour le maître». Ce n’est un secret pour personne que des moyens peu orthodoxes  ont été utilisés pour faire partir l’ancienne équipe dirigeante du comité régional de Vacaos-Phoenix pour la remplacer par des personnes beaucoup plus accommodantes. Surtout sur un plan particulier. Mais comme il n’y a pas de crime parfait, ceux qui ont orchestré derrière les rideaux ce coup d’état à peine déguisé ont démontré leur peu de connaissance sur les règlements qui régissent les comités régionaux. C’est ainsi que cette élection convoquée et organisée —ce qui est contraire à l’indépendance des comités régionaux — par la MFA le 25 mai dernier a été annulée. Des nouvelles élections, selon Vinod Persunoo, seront nécessaires dans un délai d’un mois.
La cause de cette décision,c’est qu’un des élus, nommément Kamil Yusuf Mahomed qui a représenté la formation de Valentina lors de ces élections, est aussi un joueur licencié de cette même équipe. Or les règlements de la MFA sont plus que limpides à ce sujet, à l’effet qu’aucun détenteur d’une licence de joueur peut prétendre à être membre d’un comité directeur. «Les règlements sont clairs à ce sujet et la MFA n’a pas d’autre choix que de déclarer ces élections nulles et void. Nous allons devoir organiser des nouvelles élections d’ici un mois», a expliqué hier après-midi à Week-End Vinod Persunnoo.
Ce dernier regrette cette situation en raison d’un manque de contrôle au niveau de l’administration de la MFA qui a organisé cette élection. «Nous allons revoir toutes les conditions de ce comité et organisé les élections tout en respectant les lois qui régissent la MFA», a expliqué le président de la MFA.
Cette décision ne fera certainement pas plaisir, y compris aux membres de l’actuel comité directeur de la MFA qui avait mis tous leurs poids et les moyens dont ils disposent pour tenter  de«contrôler» ce comité régional. Dans la foulée, quelques membres ont dénoncé le rôle qualifié «infect» qu’à jouer Nazir Bowud dans ces élections et dans la composition même du comité directeur.
Il faut savoir que c’est à la suite d’une double plainte tant au niveau de la MFA qu’à celui du Registrar of Associations que la MFA a décidé d’agir lors de son dernier comité directeur. Reste maintenant à savoir qui gérera les affaires de ce comité régional et surtout qui s’occupera du championnat de la D1 qui est toujours en cours.