Le Savanne SC a remporté dimanche dernier la finale de la Republic Cup en battant l’AS Rivière du Rempart à la séance fatidique des tirs aux buts. Les deux formations s’étant neutralisées sur le score d’un but partout aux termes des 120 minutes de jeu. C’est Kersley Louis qui a inscrit le penalty victorieux des Sudistes avant que Nicolas Doro ne loupe sa tentative. Succès mérité pour la bande à Prakash Parmanund.
« Nous avons eu droit à du beau spectacle, digne d’une finale de Republic Cup », a indiqué l’entraîneur savannais, Prakash Parmanund. Les Sudistes s’est offert un beau doublé après avoir remporté le trophée en 2009. Pourtant, la partie était loin d’être gagnée pour le Savanne SC qui s’est retrouvé face à une équipe de l’AS Rivière du Rempart très combative. « Nous pouvons nourrir des regrets. Certes, les Savannais ont dominé la rencontre mais nous nous sommes procuré plus d’occasions franches mais avons péchédans la finition. C’est frustrant mais c’est le football », a fait ressortir l’entraîneur-joueur de la formation nordiste, Tony François. En effet, en première période, l’ASRR a touché le poteau par deux fois sur des frappes de Rafick Madron et de Jonathan Edouard. Le capitaine Tony François ainsi que l’attaquant de pointe, Sewram Gobin, auraient pu ouvrir le score pour leur équipe mais ont manqué de lucidité dans le dernier geste.
Au retour des vestiaires, l’ASRR allait se faire sanctionner de son manque d’efficacité de la première période avec un but du jeune Stéphane Nabab (55e). Ce dernier expédia le cuir dans les filets d’une superbe reprise frontale sur un centre milimétré de Samuel Hangel. Redoutable finisseur, et très doué balle au pied, Nabab a fait parler sa vision de jeu et son adresse technique tout au long de la rencontre, confirmant qu’il a été un grand espoir du football mauricien. Mais le vieux briscard Tony François a tenu à rappeler que malgré ses quarante piges, il était toujours là. À la 75e minute, il allait prendre à défaut le gardien savannais, Fabrice Boucherville, grâce à un superbe coup franc direct, ce qui allait permettre aux Nordistes de jouer les prolongations. C’est ainsi que lors de la séance de tirs aux buts, le trophée de la Republic Cup a choisi son camp.
C’est Kersley Louis qui allait inscrire le dernier penalty de son équipe, soit le 15e alors que le portier de Rivière du Rempart, Nicolas Doro, allait rater le coche pour permettre aux Sudistes de soulever le précieux graal. Nicolas Doro, a été malheureux à sa deuxième tentative mais aura eu le mérite d’avoir sorti quatre pénalités frappées par Jonathan Tettey, Sakir Saïb, Steward St Louis et Yannick Dig-Dig. « Je tiens à féliciter l’équipe du Savanne SC. Ils ont mérité leur victoire. Nous aurions voulu remporter le premier trophée de l’histoire du club mais malheureusement, ça n’a pas été le cas », a regretté Tony François. Prakash Parmanund soutient par ailleurs que l’ASRR a très bien joué et que son équipe a eu toutes les peines du monde pour l’emporter. « C’était un match équilibré, du 50-50. On ne sait jamais ce qui peut se passer lors de la séance de tirs aux buts. Il y a également le facteur chance qui entre en ligne de compte. Mes joueurs se sont beaucoup démenés et méritent ce triomphe », a déclaré Prakash Parmanund.