Les dirigeants dont leurs clubs font partie du comité régional de football de Grand Port sont révoltés après avoir appris que deux nouveaux clubs auraient obtenu leurs affiliations auprès du comité régional sans même passer par une assemblée générale ! Cette affaire remonte à un peu plus d’un mois et ces dirigeants ont fait part de leur mécontentement en adressant une pétition, en date du 11 mai,  au secrétaire du comité régional de Grand-Port, à savoir Jugdish Teeluck. Cette pétition porte la signature de 14 dirigeants de clubs dont une copie a été envoyée au secrétaire de la MFA, Sada Vuddamalay, à son « président local », Samir Sobha, au président du comité régional de Grand-Port Rajesh Jaypal et au Registrar of Association.
Ce qui s’est passé n’est pas un fait isolé, voire étrange, affirment ces dirigeants de clubs de Grand-Port. Car selon eux, cela fait des années que des irrégularités ont été notées et dénoncées sans pour autant qu’il y ait de sanction. Du reste, ils sont nombreux à avoir dénoncé, à maintes reprises, le manque de transparence et surtout les coups bas de certains. Cette fois, c’est l’affiliation de deux nouveaux clubs qui a soulevé un tollé. En effet, selon nos informations, l’intégration d’un nouveau club au sein d’un comité régional doit logiquement être discutée lors d’une assemblée générale.
Selon nos informations toutefois, tel n’a pas été le cas lors de la dernière assemblée générale de ce comité régional, tenue en décembre dernier, au centre social de Plaine Magnien. « L’affiliation d’un quelconque club n’était pas à l’agenda de cette assemblée générale et cette question n’a même pas fait l’objet de discussion. En revanche, on nous a simplement dit qu’un club a fait part de ses intentions d’intégrer le comité régional et qu’on se penchera sur la question plus tard. Cependant, à notre grand étonnement, nous avons appris, il y a un peu plus d’un mois, que deux nouveaux clubs auraient obtenu leur affiliation auprès du comité régional. Visiblement, il n’y a aucune transparence et ce n’est pas vraiment nouveau au sein de ce comité régional », a-t-on expliqué.
La démarche du comité régional, si elle se confirme, demeure grave dans la mesure où dit-on, ces deux clubs seraient issus de la même localité. « Pourtant, il y a des clubs qui existent depuis des années et qui malgré des demandes d’affiliation, n’ont jamais eu de réponse positive. Certains qui avaient pourtant trouvé des personnes de bonne volonté pour les soutenir financièrement, ont finalement été lâchés faute d’être reconnus par le comité régional », ajoute-t-on.
Les dirigeants révoltés ont affirmé, dans leur pétition, n’avoir aucune objection contre l’affiliation d’un club. Il n’empêche que sur une question de principe, toute affiliation devrait passer par une assemblée générale pour être approuvée. Dans cette optique, ces dirigeants signataires de la pétition ont demandé la tenue d’une assemblée générale spéciale pour discuter de ce problème. « Il y a des procédures à respecter pour qu’un club obtienne son affiliation au sein d’un comité régional. Or, il est très clair que les procédures n’ont pas été respectées dans ce cas que nous évoquons. Qui plus est, les deux nouveaux clubs dont nous parlons viennent d’une même localité ! N’aurait-il pas été plus juste que le comité régional organise un tournoi entre les nouveaux demandeurs et permette aux deux premiers d’être affiliés ? », se demande-t-on.
Par ailleurs, ces dirigeants affirment que des pressions auraient été exercées sur certains dirigeants signataires de la pétition. « A notre niveau, nous avons expliqué à ceux qui nous soutiennent de ne pas se laisser intimider. Il nous revient aussi que la MFA suit cette affaire de très près », a-t-on souligné.