Le Cercle de Joachim a brillé de mille feux lors du derby de la ville lumière en battant le Curepipe Starlight SC (CSSC) 3-1 dans un match comptant pour la 17e journée de la Premier League hier au New George V Stadium. La défaite du CSSC relance du coup le championnat.
La bande à Daniel Ramsamy a non seulement fait chuter le CSSC, jusqu’ici leader de la Premier League, mais a eu une belle revanche. À l’aller, les hommes de Fidy Rasoanaivo avaient laminé leurs voisins 4-1. « C’est une belle victoire et cela signifie beaucoup pour le Cercle de Joachim. Nous avons travaillé dur pour réaliser une telle performance », a déclaré Daniel Ramsamy, entraîneur de Joachim, après leur succès.
Il serait difficile de présager que le match se terminerait sur un tel score. Mais sur l’ensemble, Joachim mérite son match. D’ailleurs, les coéquipiers de Percy Buckland avaient raté deux belles occasions en première période. Joachim s’est montré encore plus entreprenant au cours de la seconde tranche. Le CSSC a répondu par des attaques sporadiques sans pour autant faire trembler la défense adverse.
Ce n’est que dans les dix dernières minutes de la rencontre que tout s’est joué. Si le CSSC était incapable de faire douter l’adversaire, en revanche, tel n’est pas était le cas dans l’autre camp. Le Cercle de Joachim allait passer à la vitesse supérieure. Face à une défense du CSSC visiblement flottante par moments, les joueurs de Joachim ont fini par trouver la faille sur une sortie hasardeuse du gardien Yannick Macoa sur un centre de Franco Hypolite qui permit à Walter St Mart d’ouvrir la marque d’une tête dans les buts vides (1-0, 80e).
Revigorés, les joueurs de Joachim ont continué à presser leur vis-à-vis afin de tenter de chercher un autre but pour se mettre à l’abri. Sur une belle action collective entre Walter St Mart et José Tojonirina, le Comorien Issa Nazarali conclut sur un bolide qui ne donna aucune chance à Macoa (2-0, 83e).
Acculé certes, le CSSC est parvenu toutefois à réduire le score par l’entremise d’Andrisoa Rajimanana, un peu effacé hier, à trois minutes du temps réglementaire (2-1, 87e). Mais Franco Hypolite, sur une action personnelle, scella le sort du CSSC (3-1, 92e) pour permettre à Joachim de remporter une victoire significative sur son voisin et aussi aligner sa sixième victoire consécutive en championnat.
« Je suis déçu de notre performance. Nous avons perdu le leadership mais pas le championnat. Nous avons un match en main. Nous devrons nous serrer les coudes jusqu’à la fin », a indiqué l’entraîneur du CSSC.