Les 36 des 38 délégués présents ont voté à l’unanimité en faveur de la motion pour l’introduction de la professionnalisation du football lors de l’assemblée générale extraordinaire organisée par la Mauritius Football Association (MFA) hier après-midi à la Sepp Blatter Football House à Trianon.
Une étape cruciale a été franchie avec le vote massif des délégués pour se tourner vers la professionnalisation, qui concerne les dix équipes faisant partie de la Premier League grâce à l’entité privée Professional Football League (Mauritius) Ltd qui va gérer en grande partie ce championnat. « Je suis heureux, comme tous ceux présents cet après-midi (Ndlr : hier après-midi) que les choses bougent positivement, surtout avec l’appui total des délégués pour aller de l’avant avec le footballl professionnel », a déclaré Samir Sobha, président de la MFA.
Ce dernier a reconnu toutefois, bien que cette étape a été franchie, qu’il reste encore des détails à régler afin de parvenir à un accord satisfaisant selon les arguments avancés par certains représentants de clubs durant cette assemblée générale extraordinaire. Le président de la MFA a rappelé à l’assistance que ce projet de professionnalisation du football à Maurice, initié par Georges Chung, doit faire son chemin avant de se prononcer sur son avenir.
« Je ne peux pas vous prétendre que ce projet marchera à cent pour cent. Et je ne peux pas dire le contraire non plus. Mais je peux vous dire que ce projet est une opportunité qui se présente à nous et il faut la saisir puisqu’elle sera bénéfique pour toutes les équipes concernées », a ajouté Samir Sobha.
Si les délégués sont totalement pour la professionnalisation, certains ont fait entendre leur voix sur quelques points, notamment des garanties en ce qui concerne le financement des équipes pour la deuxième saison. D’autres ont argué que la MFA doit avoir un regard rigoureux sur l’organisation de cette ligue professionnelle et que la fédération ne doit pas être en minorité dans le comité régissant le football professionnel.
Le président a assuré que le Memorandum of Understanding (MoU) proposé n’est pas encore finalisé et que tout sera fait pour harmoniser certains contenus afin de dissiper les inquiétudes de part et d’autre. En ce qui concerne la proposition de statuts amendés en raison de l’entrée en vigueur de la professionnalisation, Samir Sobha a souligné qu’il faudra attendre au moins la première saison avant d’apporter les changements nécessaires.
Le secrétaire général de la MFA, Sada Vuddamalay, a rappelé que le président de la MFA, Georges Chung et lui-même étaient à Zurich et que le président de la FIFA, Sepp Blatter, a donné son feu vert pour aller de l’avant avec la professionnalisation du football à Maurice. Il a confirmé que le championnat version professionel débutera le 19 octobre et que les équipes joueront 36 matches au total, dont certains le mercredi. Le Charity Shield est prévu le 12 octobre au stade Anjalay entre le champion en titre, le Cercle de Joachim, et le tenant de la MFA Cup, le Petite Rivière-Noire FC.
Sada Vuddamalay a fait ressortir que certaines périodes seront réservées exclusivement aux matches amicaux et aussi pour les séances d’entraînement du Club M.