Exemptés de premier tour en raison de leur statut de finalistes de l’édition de l’année dernière, l’ASPL 2000 et le Curpepipe Starlight SC (CSSC) entrent en action ce soir à 18h pour le compte du deuxième tour de l’Omnicane Republic Cup 2015. Les Port-Louisiens seront opposés aux GRSE Wanderers (Germain-Comarmond), alors que les Curepipiens croiseront le fer avec l’AS Quatre-Bornes (Auguste-Vollaire)
L’équipe de la capitale, tenante du trophée, peut pousser un grand ouf de soulagement ayant évité le Cercle de Joachim, éliminé par les Wanderers de la D1 au premier tour. Bien qu’une rencontre de coupe réserve bien souvent son lot de surprises, l’ASPL 2000 partira toutefois avec l’étendard de favori pour ce deuxième tour face aux Wanderers.
« Nous évoluons certes en division supérieure, mais en coupe les données peuvent souvent changer. Nous restons prudents et prenons avec tout le sérieux ce match face aux Waderers. Il ne faut pas oublier que cette équipe a éliminé une grosse équipe comme le Cercle de Joachim. Nous sommes conscients de la tâche et nous avons la ferme intention de défendre notre titre », fait ressortir l’entraîneur de l’ASPL 2000, Sakoor Boodhun.
De son côté, le CSSC aura pour adversaire l’AS Quatre-Bornes. La bande à Fidy Rasoanaivo, qui a retrouvé le sourire après sa victoire à l’arraché aux dépens de l’AS Rivière-du-Rempart dimanche en championnat, est en pole position pour passer le cap quatre-bornais. Les résultats enregistrés lors des deux dernières confrontations entre le CSSC et l’ASQB donnent avantage aux Curepipiens. En effet, ces derniers se sont imposés 2-1 et 1-0 dans la Barclays Mauritius Premier League.
« Nous ne voulons pas nous faire d’illusions, mais je dirais que le moral est au beau fixe, surtout après notre victoire de dimanche. Mais nous restons sur nos gardes puisqu’en coupe on n’est jamais à l’abri de surprises », souligne l’entraîneur de la formation curepipienne, Fidy Rasoanaivo.
Cette édition 2015 a connu ses premiers rebondissements lors du premier tour avec l’élimination du Cercle de Joachim, de l’AS Rivière-du-Rempart et l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers, soit trois formations de la Barclays Mauritius Premier League.
La Cure Sylvester et le Chebel Citizens SC (Anjalay) s’affrontent également demain mais pour le compte du premier tour de la compétition. Après leur victoire 1-0 sur le leader Petite Rivière-Noire FC en championnat, les joueurs de Danilo Perticot veulent rester sur leur lancée.