C’est l’avenir du football professionnel qui se joue demain lors de la réunion de la dernière chance, annoncée à 9 heures au siège du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). À cette table ronde, les représentants du MJS et de la Mauritius Football Association (MFA) tenteront de trouver une solution pour relancer le sport roi après le retrait de la Mauritius Professionnal Football League (MPFL).
« Nous allons travailler ensemble dans la même direction », laisse entendre une source au niveau de la MFA, et qui est généralement bien informé. « Le football est le sport populaire et nous devrons inévitablement trouver une solution pour le bien-être de tous. Nous sommes confiants que nous allons prendre un nouveau départ. Il faudra trouver la bonne formule. Nous sommes optimistes ».
Une première réunion avait été organisée mardi dernier au Citadel Mall entre les deux instances, mais aucune décision concrète n’en est ressortie. Un plan de travail a été communiqué par la MFA au MJS, et le ministre Stephan Toussaint et ses conseillers allaient plancher le plus vite possible sur ce dossier pour relancer le football. Cette rencontre était aussi axée sur la préparation de la prochaine sélection du Club M en vue des prochains Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) de 2019. Dans cette optique, les joueurs seront prochainement appelés à se plier à des examens médicaux et paramédicaux. 
Ce n’est un secret pour personne qu’ils existent des tensions entre le MJS et la MFA, notamment en ce qui concerne le recrutement du nouveau sélectionneur, Francisco Filho. Pour cause : le ministère n’a pas approuvé l’arrivée du Brésilien à ce poste. D’ailleurs, dans les couloirs du MJS, on raconte que le ton est parfois monté entre les protagonistes. L’entourage du ministre Toussaint ne serait pas totalement à l’aise en vue de travailler avec l’instance footballistique. Mais tout laisse présager cette fois que nous nous approchons du dénouement.
Qu’adviendra-t-il du football?? Dans quel format sera disputée la nouvelle Ligue pour cette saison 2016-17?? Quels seront les moyens mis à disposition de cette réalisation?? Autant de questions que nous sommes en droit de nous poser. En dépit des différends, les deux instances devront trouver la bonne carburation. Il y va de la survie du football.