Les dirigeants des clubs de la Super League posent avec le ministre Toussaint après la remise des allocations

Les clubs peuvent pousser un ouf de soulagement. Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a délié les cordons de la bourse et a octroyé un total de Rs 20,4 M à dix clubs de Super League, huit formations de D1, huit autres de D2 et à 12 comités régionaux.
Cela intervient après que le MJS a dans un premier temps imposé un véto sur les allocations versées aux clubs enregistrés auprès de la Mauritius Football Association (MFA).

Mais hier, il l’ambiance était loin d’être tendue, à voir les mines réjouies des dirigeants de clubs. Il y a de quoi, les bourses se remplissent à nouveau. « Nous espérons que ce petit geste de notre part pourra vous alléger », a déclaré le secrétaire permanent du MJS, Mubarak Boodhun, au cours de son allocution. Ce dernier a rappelé son passé de dirigeant de comité régional, celui de Beau-Bassin/Rose-Hill, et a reconnu les difficultés inhérentes à ces instances. « C’est dans cette optique que nous octroyons la somme de Rs 100 000 par comité régional. »

Rappelant également que le MJS soutient 39 fédérations et trois autres organisations sportives, Mubarak Boodhun a souligné la somme déboursée pour les allocations réparties entre les 42 instances. « Le MJS a distribué Rs 67 M, avec Rs 14 M qui n’ont pas encore été utilisées », a-t-il fait ressortir. En outre, le paiement des salaires, à hauteur de Rs 6 M plus les Rs 17 M allouées à la Mauritius Professional League (MPL) ont aussi fait partie des items soutenus par le MJS. Mubarak Boodhun a également indiqué que cette allocation a été revue à la hausse, passant à Rs 1,2 M. « Avec le temps, le chiffre a connu une hausse qui se monte aujourd’hui à Rs 20,4 M pour les clubs et les comités régionaux. »

En outre, les DTN devront effectuer une batterie de tests pour avoir une base plus élargie de jeunes pratiquants. « Cela se passera en trois étapes. De notre côté, nous avons identifié quelque 150 enfants qui seront redirigés vers les instances appropriées », a conclu Mubarak Boodhun. De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, a parlé de du football comme d’un ensemble. « Il y a le football chez les jeunes, le football scolaire et universitaire. Nous voulons encourager sa pratique et nous vous soutiendrons dans la mesure de nos moyens. »

HLSU : nouvelle appellation

La High Level Sports Unit changera de nom. C’est ce qu’a annoncé Mubarak Boodhun lors de la cérémonie de remise de chèques aux dirigeants des différents clubs et comités régionaux. Elle sera désormais connue comme l’Athlete Assistance Scheme, avec 127 bénéficiaires listés. De plus, un total de 559 athlètes ont été répertoriés pour ce plan. Le secrétaire permanent du MJS a aussi fait ressortir que 105 anciens athlètes bénéficient d’une pension de l’État.

Les autres disciplines collectives aussi concernées

Annonce de taille que celle faite par le ministre Toussaint hier. Ce dernier a fait ressortir que cette remise chèques concernera dans un proche avenir les autres disciplines collectives – volley-ball, basket-ball et handball. « Quelqu’un avait fait ressortir cette disparité. Nous avons travaillé sur la question et nous sommes arrivés à la conclusion que toutes les disciplines collectives devront être considérées », a conclu Stephan Toussaint.