Les Réunionnais de l’US Sainte-Marienne sont bien partis pour disputer la finale de la 4e édition du tournoi de l’Union des fédérations de football de l’océan Indien (UFFOI). En effet, lors de leur deuxième et dernière apparition dans le groupe B hier au New George V Stadium, les protégés de Fred Bachelier ont décroché une courte victoire (1-0) aux dépens des Seychellois du Saint-Michel FC.
Jérémy Basquaise a de nouveau répondu présent. Après avoir permis à son équipe de décrocher un nul (1-1) face au Curepipe Starlight SC dimanche lors de la rencontre inaugurale du groupe B, le buteur de Sainte-Marie a récidivé.
Il a délivré son équipe sur un coup de tête appuyé suite à une transversale de Kevin Androge à l’heure de jeu (1-0, 60e). « Nous nous retrouvons dans une bonne postion pour disputer la finale, mais il faut tout de même attendre la dernière rencontre du groupe (Ndlr : Saint-Michel FC/Curepipe Starlight SC) », a fait ressortir l’attaquant de l’US Sainte-Marienne.
Si les deux équipes ont livré un jeu relativement plaisant, les Réunionnais étaient un cran au-dessus en ce qui concerne la conservation du ballon et jouissaient également d’une meilleure fraîcheur physique. Le Saint-Michel FC a eu une véritable occasion de but en première période mais Jocelyn Fenosoa, après avoir esquivé la sortie de Jean-François Pounousamy, a été stoppé par Yoann Guichard (11e).
« En général nous méritons la victoire. Nous avons bien joué le coup. L’équipe a trouvé ses repères. Nous pouvons maintenant garder un espoir de disputer la finale de cette compétition face au vainqueur du groupe A. Mais toujours est-il que notre sort dépendra du score du dernier match », fait ressortir l’entraîneur de l’US Sainte-Marienne.
Le mentor de Saint-Michel, Ralph Jean-Louis, estime pour sa part que son équipe n’a pas su concrétiser les occasions, ce qui a conduit à l’élimination.