Le leader Pamplemousses SC, en déplacement au stade George V hier après-midi, a courbé l’échine contre Cercle de Joachim sur le score de 3 buts à 2. Mauvaise opération des protégés d’Henri Spéville, car en cas de victoire aujourd’hui contre l’ASPL 2000 à Bambous, Petite-Rivière-Noire deviendrait le nouveau leader. Cercle de Joachim monte désormais sur la troisième marche du podium.
On s’attendait à ce que les Nordistes soient en difficulté face à l’équipe de la banlieue de Curepipe, et cela s’est confirmé hier après-midi au stade George V. La bande à Joe Tshupula s’est ainsi offert le scalp du leader, l’emportant sur le score de 3 buts à 2. Très vite, la machine curepipienne s’est  mise en marche avec l’ouverture du score de Yannick Dig Dig à la 15e minute de jeu suite à un beau mouvement et une passe décisive signée Jean-Guillano Julie. Les Nordistes, cueillis à froid, étaient pris à la gorge et c’est sans surprise que les coéquipiers de Percy Buckland allaient trouver le chemin des filets à la 27e minute de jeu.
Ce même Dig Dig, fauché dans la surface de vérité par le défenseur central Charles Content, allait se faire justice lui-même sur penalty, prenant le gardien nordiste, Kevin Jean-Louis, à contre-pied. 2-0 pour Cercle de Joachim. On pensait alors que la messe était dite mais ce fut mal connaître les coéquipiers de Colin Bell, qui, revigorés à la sortie des vestiaires, allait donner des sueurs froides à son adversaire du jour. À la 47e minute, Kerlson Agathe trouva le chemin des filets pour permettre aux Nordistes d’y croire et il signa un doublé trois minutes plus tard, d’une superbe reprise frontale, laissant le gardien Aboobakar Augustin pantois. Le Pamplemousses SC allait prendre les choses en main avec l’experience de ses vieux briscards que sont Gilbert Bayaram, Kersley Appou et autres Colin Bell.
Mais à la 75e minute de jeu, le coach curepipien allait tenter un coup de poker en faisant entrer le Comorien Issa Nazarali à la place du numéro 10, Jean-Guillano Julie. Coaching payant puisqu’à la 87e minute, sur un centre venant de la gauche de Jean-Daniel Sophie, il parvint à sortir du marquage des défenseurs centraux pour tromper la vigilance de Kevin Jean-Louis, spectateur dans sa cage suite à la belle tête, en pleine lucarne du Comorien. Les carottes étaient alors cuites. Pamplemousses tentera le tout pour le tout dans les dernières secondes, insuffisant pour recoller au score. Cercle de Joachim prend la troisième place avec 14 unités. Une grande satisfaction pour l’entraîneur congolais. « Nous étions venus pour gagner et nous repartons avec les trois points de la victoire. Notre tâche n’a pas été aisée car le leader a beaucoup de répondant, s’offrant même le luxe de recoller au score au tout début de la deuxième période. Mais nous sommes restés concentrés jusqu’au bout et nous avons donné le maximum. Je suis très satisfait de mes joueurs », indique Joe Tshupula.
Bien évidemment du côté opposé, ce n’est pas la joie. « Nous n’avons pas fait un bon match et nous l’avons payé cash. Mais mes joueurs ont du répondant et ils l’ont démontré en deuxième période. Je trouve que l’arbitrage était quelque peu quelconque. Mais bon, une défaite reste une défaite. Je tiens à féliciter mes joueurs qui n’ont rien à rougir de cette défaite », souligne Henri Spéville. Dans l’autre rencontre au programme de cette journée, notons que l’AS Vacoas-Phoenix et Chamarel SC n’ont pu se départager, score final, deux buts partout à Bambous. Cela n’arrange en rien les affaires de ces deux formations, qui restent dans le bas-fond du classement.