Le champion de Maurice en titre, le Curepipe Starlight et Petite-Rivière-Noire en découdront aujourd’hui au New George V Stadium pour la finale de la MFA Cup 2013. Un match qui s’annonce très disputée entre deux équipes qui auront à coeur de sortir le grand jeu pour tenter de récolter le dernier trophée de cette année. Nous aurons droit à du beau spectacle.
Le CSSC aura à coeur de terminer la saison en beauté. Champion de Maurice et finaliste de la Republic Cup 2013, la bande à Fidy Rasoanaivo recevra dans son antre du New George V Stadium une équipe très ‘joueuse’ de Petite-Rivière-Noire, sous la houlette de Twaleb Fatemamode. Sur papier, la formation de la Ville Lumière partira certes avec les faveurs des pronostics, ayant réalisé un parcours irréprochable avec un effectif très riche et un collectif intéressant. D’autant que les nouvelles recrues, Menzy Coco, en provenance de l’ASPL 2000 et Stéphane Nabab, qui évoluait au Cercle de Joachim la saison passée, pourraient bien être de la partie. Les deux jeunes, qui portent également les couleurs du Club M avaient effectués un passage à La Réunion.
Menzy Coco est un milieu de terrain relayeur, possédant une bonne lecture du jeu et un fin pied gauche. Sa créativité et technique toujours juste sera certainement un atout de poids dans l’effectif curepipien déjà bien rodé. Stéphan Nabab est pour sa part un grand espoir du football mauricien, lui qui peut évoluer à la pointe de l’attaque ou sur les ailes. Techniquement très intéressant et très adroit devant le but, il pourrait bien faire la différence dans cette partie. Pour rappel, le CSSC avait offert un récital offensif contre Upper Vale Starlight sur le score de 7 buts à 0 en 8es de finale avant de s’offrir le scalp de l’AS Rivière du Rempart (2-1) en quarts et de Rivière-du Rempart Star Knitwear (2-1) en demi-finales.
« Ce sera du 50-50 face à une équipe bien rodée de Petite-Rivière-Noire qui sera très difficile à manier. Nous allons tout faire pour remporter la victoire et ce faisant, notre deuxième trophée de cette année », indique Fidy Rasoanaivo, le coach malgache du CSSC. Du côté de Petite-Rivière-Noire, ils ne viendront pas avec la fleur au fusil. Solide dans le jeu notamment défensivement, Stéphan Pierre et ses coéquipiers n’ont pas encaissé le moindre but à partir des 8es de finale. Après sa large victoire aux dépens de Ste-Catherine (7-0), le PRNFC a pris la mesure de l’un des favoris de la compétition, Cercle de Joachim (1-0) avant de battre Chamarel (2-1) en demi-finales. Autant dire que la formation de l’Ouest a réussi à négocier ses rencontres très difficiles. Mais Twaleb Fatemamode devra faire sans Samuel Rebet, blessé à la 56e minute contre Chamarel en demi-finales et qui  ne jouera pas la finale. Gurty Calembé, qui traîne une blessure, est pour sa part incertain. Mais il se pourrait bien qu’il foule la pelouse cet après-midi.
« Les joueurs sont très motivés et ont hâte d’en découdre. Nous avons abordé les matches les uns après les autres et ce n’est pas tous les jours qu’on dispute une finale. Nous nous sommes bien préparés et nous donnerons le maximum », fait ressortir le coach du PRNFC.